15 mars

Etude JobProd sur le salaire des développeurs en 2017

Publié le 15/03/2017

JobProd vient de sortir une étude sur le salaire des développeurs en 2017. Plus de 1820 développeurs ont répondu présent. Voici les résultats.

Des fourchettes de salaire moyen sont révélées via cette étude en fonction de différents facteurs : le poste, l’expérience professionnelle, la région ou même les langages de programmation sur lesquelles travaillent les développeurs. 9,1% des sondés sont des femmes quand 90,9% sont des hommes et 51,2% des profils travaillent en Ile-de-France pour 48,8% développeurs exerçant en province. L’occasion de pousser l’étude sur les profils PHP et JavaScript, grâce à une plus forte proportion de répondants.

Les rémunérations moyennes en Ile-de-France sont globalement plus élevées que les salaires des tech travaillant en province. L’Ile-de-France arrive grande première du classement comme l’an passé alors que la Bretagne sort du TOP 5 des régions ayant la côte chez les profils techniques, pour laisser place à l’Aquitaine, une région prenant de l’ampleur pour beaucoup de professions et pas uniquement liées au développement informatique.

Une chose est sûre, les avis sont tranchés et la question du salaire devient un enjeu crucial pour fidéliser ou non un profil technique. Voici les réponses par métier :

- L’encadrement IT affirme cela à 65,1% (VS 53,3% en 2016)
- Les développeurs et lead développeurs répondent également oui à 63,8% (vs 46% en 2016)
- Les experts acquiescent à 44,8% (VS 27,3% en 2016)

75% des profils techniques ont un fixe quand 25% perçoivent un salaire fixe ainsi qu’un variable.

Si on rentre dans le détail pour chaque métier : plus les profils se servent de compétences managériales, plus elles sont susceptibles d’avoir un salaire comprenant un fixe + un variable. Pour ne prendre que cet exemple, voici un découpage type :

- Développeurs : 79,2% touchent un fixe / 20,8% touchent un fixe + un variable
- Encadrement IT : 53,5% des profils touchent un fixe / 46,5% touchent un fixe + un variable

Par ailleurs, voici les 4 points à retenir sur les avantages perçus par les développeurs en 2017 :

- Les employeurs participent de plus en plus au frais de restauration du salarié en délivrant des tickets restaurant : 63,3% des répondants en bénéficient (+4,1% par rapport à 2016)
- La prise en charge du transport totale ou partielle est une vraie préoccupation pour les entreprises : 57,7% des personnes interrogées sont aidées à ce sujet, soit plus d’un développeur sur deux
- La formation fait partie des avantages importants pour les entreprises et est aussi attendue de la part des programmeurs, qui ne cessent d’apprendre pendant toute leur carrière : 35,3% y ont accès (+0,6% par rapport à 2016)
- A noter que l’accès au télétravail et le matériel en prêt connaît une petite baisse comparé à l’année précédente.

Les développeurs PHP

Retrouvez l’étude complète ici.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?