REDUCTIONS JUSQU'A 95% A NE PAS MANQUER

12 octo

LibreM : mission accomplie pour le smartphone Linux

Publié le 12/10/2017

Qui l’eût cru ? Le smartphone Linux entré en campagne de financement participatif fin septembre a récolté assez d’argent pour voir le jour... début 2019.

Librem 5 : c’est quoi ?

Petit rappel, comme on vous en parlait ici : Librem 5 est un smartphone (5 pouces) dépourvu d’Android - et forcément d’iOS - et qui insiste sur deux points clés : la sécurité et la vie privée. L’appareil sera fourni avec un noyau Linux et un système d’exploitation comprenant du logiciel libre uniquement.

L’OS est un dérivé de Debian (comme PureOS). Ce serait le premier smartphone « IP native » du marché et il est compatible avec les réseaux 2G, 3G, 4G/LTE. Le CPU est séparé du Baseband. Sa fiche technique : CPU i.MX6 ou i.MX8, USB Type C, GPS, Wi-Fi ac, appareil photo, etc.

Les applications sont essentiellement des webapps. Elles sont donc HTML5 et pas forcément natives. De Twitter à Instagram en passant par Youtube et France.tv, rien ne devrait lui résister.

Comme Canonical l’avait rêvé avec Ubuntu - avant que Windows 10 ne mette le système à l’œuvre, la version mobile de PureOS, une fois branchée à un écran, peut faire office d’ordinateur portable grâce à la compatibilité avec les applications Linux.

Récolte terminée

L’objectif était de récolter 1,5 millions dans les 60 jours. Si la récolte a eu du mal à décoller, elle a fini par rapporter plus de 1,6 millions de dollars US (à l’heure où nous écrivons ces lignes). Un vrai succès, car il reste encore une dizaine de jours avant la fermeture du compteur.

Il faudra par contre faire preuve de patience. Sortie du kit de développement cet été. Sortie du modèle final... en janvier 2019. C’est loin, un peu loin...

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?