23 janv

Linux et le Libre dans la presse en ligne ce 23 janvier

Publié le 23/01/2012

La rédaction de TOOLinux a lu pour vous (et vous recommande) : Linux, l’OS préféré des entreprises ? / Les ventes de tablettes ont dépassé celles des ordinateurs de bureau / Windows 8 : Microsoft interdit d’installer Linux sur les tablettes ARM / Un Android blindé à la sauce NSA / Quelques aspects de la sécurité qui n’ont rien a voir avec le « Sandboxing ».

Linux, l’OS préféré des entreprises ?

    79,8 % des entreprises interrogées souhaitent accroitre leur utilisation de Linux au cours des cinq prochaines années. La baisse rapide des problèmes techniques constatés (elle est tombée de 20,3 % à 12,2 %) et la professionnalisation des offres ne sont sans doute pas étrangères à ce surcroît de confiance.

- L’article sur Silicon.fr

Un Android blindé à la sauce NSA

    Le passage de DAC à MAC ne devrait pas être étranger aux lecteurs assidus : c’est précisément ce que la NSA avait ajouté à Linux dans sa version SE Linux.

- L’article sur securityvibes.fr

Les ventes de tablettes ont dépassé celles des ordinateurs de bureau

    Les Echos indique par ailleurs que les tablettes ont établi une performance exceptionnelle en valeur : 609 millions d’euros, contre seulement 291 millions d’euros pour les netbooks.

- L’article sur 01Net

Windows 8 : Microsoft interdit d’installer Linux sur les tablettes ARM

    Microsoft indique précisément dans son document que, « sur un système ARM, il est interdit d’activer le mode "customisé". Seul le mode standard peut être activé. […] Désactiver Secure Boot NE DOIT PAS être possible sur les systèmes ARM » (voir capture ci-contre). On ne peut être plus clair : Ubuntu (ou tout autre distribution Linux) ne pourra pas tourner sur une tablette ARM conçue pour Windows 8.

- L’article sur 01Net

Quelques aspects de la sécurité qui n’ont rien a voir avec le « Sandboxing »

    Sans vouloir nier l’utilité de ces fonctionnalités, j’ai pensé qu’il était temps de remettre les pendules à l’heure : la sécurité des navigateurs est un sujet trop vaste pour qu’une ou deux techniques en particulier puissent faire une grande différence au total, et ces « experts » et autres journalistes se ridiculisent en répétant, sans distance critique, le marketing d’une entreprise… avec laquelle je ne tiens pas à me brouiller, car si je critique son marketing, j’ai souvent eu à travailler avec ses ingénieurs dans les comités de standards, et ça se passe très bien.

- L’article sur LinuxFR

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?