04 mars

Mirantis OpenStack publie sa version 8.0

Publié le 4/03/2016

La distribution Mirantis OpenStack publie sa version 8.0. L’éditeur la décrit comme la « publication OpenStack la plus stable à ce jour » pour gérer l’orchestration de VMware vCenter, Ubuntu KVM et RHEL KVM sans oublier les hôtes bare-metal.

Avec pas moins de 26 000 utilisateurs uniques au sein de 3 500 équipes de développement à travers le monde exploitant sa distribution OpenStack, Mirantis publie son rejeton 8.0, qu’il qualifie de « plus stable des versions OpenStack à ce jour ».

Mirantis a intégré les retours d’informations clients des plus importants utilisateurs d’OpenStack implantés sur tous les continents, notamment AT&T, Comcast, eBay, Saudi Telecom, la Bourse de Shenzhen, Telstra, Wells Fargo et autres acteurs du classement Global 2000 présents dans les secteurs de la finance, du Web/SaaS et des télécommunications, soit près de 1 500 environnements OpenStack en exploitation.

Mirantis OpenStack 8.0 repose sur OpenStack Liberty, douzième version d’OpenStack. À la différence d’autres fournisseurs OpenStack, Mirantis n’accompagne pas sa distribution de plates-formes SDN, de stockage ou de virtualisation. Au lieu de cela, le cœur de Mirantis OpenStack comprend un contrôleur d’infrastructure haute disponibilité, certifié pour orchestrer un large éventail de plates-formes de virtualisation, stockage et réseau. À noter que, s’agissant de la version Liberty, Mirantis est le deuxième contributeur par ses analyses et le premier en termes de correction de bogues.

Mirantis OpenStack 8.0 permet aux entreprises de sélectionner les composants d’infrastructure les mieux adaptés à leurs impératifs de déploiement. En plus d’Ubuntu KVM et VMware vCenter, Mirantis OpenStack 8.0 est aujourd’hui capable d’orchestrer les hôtes Red Hat Enterprise Virtualization (KVM).

Quelque 171 modules externes Fuel ont été écrits par des éditeurs et développeurs tiers à ce jour. Mirantis OpenStack 8.0 est à présent doté d’un nouveau référentiel de composants fournissant davantage d’aide contextuelle et d’indications visuelles sur l’interopérabilité des composants OpenStack, et facilitant la gestion des ressources d’infrastructure comme jamais auparavant.

De plus, les opérateurs ont désormais la possibilité d’utiliser Mirantis OpenStack 8.0 pour déployer et configurer Ironic, projet OpenStack d’allocation de ressources bare-metal ; les développeurs peuvent donc ainsi choisir des serveurs bare-metal ou des machines virtuelles pour des charges de travail sensibles aux performances comme Cassandra, Hadoop ou NFV.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?