REDUCTIONS JUSQU'A 95% A NE PAS MANQUER

21 juin

« Observatoire 2013 – Etats des lieux de l’open source en France »

Publié le 21/06/2013

89% des entreprises sondées exploitent des applications Open Source, selon le premier Baromètre Red Hat de l’open source en France. La virtualisation et le développement d’applications d’entreprise sont les domaines où les projets open source sont les plus nombreux.

L’ancienneté et la criticité des projets, ainsi que le profil des utilisateurs attestent de la maturité de l’open source en France.

Le logiciel Open Source a été identifié par le secteur public français comme un important vecteur d’innovation[1]. Pour mieux comprendre comment l’Open Source est accueilli par les entreprises, Red Hat a souhaité mettre en place une étude visant à dresser l’Etat des lieux de l’open source en France. Menée sur un panel de 322 responsables informatiques, principalement issus du secteur public, de l’éducation, de l’informatique, des télécoms, de la banque, de l’assurance et de l’industrie, cette enquête visait à identifier le niveau d’adoption des solutions open source en entreprise et dans les administrations, les projets concernés, et à hiérarchiser les critères privilégiés lors de la transition vers des solutions technologiques basées sur l’open source.

La tendance est avérée : une très large majorité des répondants, soit 89%, annoncent avoir déjà implémenté des solutions open source, depuis plus de 5 ans pour 64% d’entre eux. Les pionniers, à savoir ceux qui utilisent l’Open Source depuis plus de 10 ans, sont près d’un tiers (29,5%).

Si l’hébergement, la création de sites et l’administration des systèmes et des réseaux comptent parmi les domaines où l’open source est privilégié par les décideurs, la virtualisation (45,3%) et le développement d’applications d’entreprise (44,4%) sont les terrains sur lesquels les entreprises et les administrations vont entreprendre des projets dans les six prochains mois.

En termes de déploiement, l’infrastructure est donc naturellement plus concernée puisque 94,7 % des entreprises en question déclarent avoir implémenté une solution open source sur des serveurs, alors que 44,6% les utilise dans des projets ou en production sur les stations de travail.

La transformation doit pourtant se poursuivre sur le front de la dimension stratégique des projets : 83,3% des répondants déclarent en effet être « sur le point de mettre en place » ou n’avoir « pas encore mis en place » de stratégie définie pour l’Open Source.

Interopérabilité, respect des standards et pérennité restent des critères importants, mais les facteurs clés sont plus larges. La priorité et le principal avantage, pour 70 % des sociétés et administrations interrogées, reste le coût des solutions Open Source. L’indépendance technique (56,2%) arrive en deuxième position. Les entreprises déclarent par ailleurs largement faire appel aux communautés de développement pour de la consultation et des demandes d’information (65%).

Enfin, pour 91,9% des répondants, la tendance des dépenses logicielles en open source est stable ou à la hausse, preuve de la confiance de la majorité des entreprises dans leur choix open source et de leur volonté d’accélérer la transition vers les solutions reposant sur des standards ouverts.

- Télécharger l’étude complète « Observatoire 2013 – Etats des lieux de l’open source en France » (PDF)

Notes

[1] Comme en témoigne la Circulaire du Premier ministre Jean-Marc Ayrault “Usage du logciel libre dans l’administration”, Septembre 2012, http://circulaire.legifrance.gouv.f...

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?