03 mai

Olivier PICCIOTTO (Convertigo) : "Les applications composites et l’agilité gagnent du terrain"

Publié le 3/05/2012

Le système d’information connaît depuis ces dernières années de profondes mutations qui obligent les entreprises à repenser leur modèle traditionnel et à le dynamiser pour que celui ci continue à jouer un rôle clé dans l’optimisation de leurs performances. A priori évident, il est pourtant souvent complexe de rester toujours à la page et de donner du sens et une unité à un système d’information toujours plus mobile, connecté et hétérogène. A ce point, s’ajoutent également les notions liées à l’agilité qui investissent le paysage et qui font largement évoluer les mentalités en interne.

Au regard de ces éléments, plusieurs questions se posent :

-  L’intégration des applications
-  La mobilité
-  Le Cloud Computing
-  L’unicité du nouveau poste de travail

Ces quatre axes constituent à eux seuls les pistes de réflexion incontournables que doivent se poser les entreprises pour entreprendre de faire évoluer leur système d’information. En abordant ces points, elles pourront sereinement envisager d’accéder à un système d’information réellement agile et évolutif à la demande.

- L’intégration des applications

Ce premier point doit être abordé de manière globale. En effet, les applicatifs sont désormais multiples, ouverts, proposés sous différents formats… Il est donc nécessaire de prendre en compte cette donnée pour donner du sens au système d’information. Ce dernier ne doit pas être un plat de « spaghettis ». Il est important de faire cohabiter et interagir des applications historiques et 100 % web sans complexité et de manière transparente pour l’utilisateur. On notera enfin que, de manière générale, les processus d’intégration complexes tendent à disparaître pour se transformer en simples widgets (pour les applications Web).

- La mobilité

La multiplication des terminaux mobiles influe, quant à elle, sur l’accès aux applications. Les DSI doivent donc prendre en compte cette donnée et penser à revoir les modèles de développements traditionnels. Les applications produites doivent automatiquement pouvoir être accessibles en environnement web traditionnel ou sur iOs (iPad, iPhone) et Android. Ici encore, nous assistons à une profonde évolution qui oblige les DSI à repenser leurs schémas directeurs.

- Le Cloud Computing

Ce nouveau concept désormais largement utilisé se positionne comme un must have : disponibilité, paiement à l’usage, externalisation des infrastructures, sécurité des applications, accès uniques aux applications dans le Cloud et hors du Cloud, nouvelle forme d’infogérance… Ces éléments vont largement influer sur les politiques de gouvernance des Directions des systèmes d’information : déploiement, utilisation et évolution des applications dans le Cloud.

- L’unicité du poste de travail

Enfin, l’unicité du poste de travail au sens large est le nouveau chantier que les DSI doivent aborder, notamment via les applications composites. Ce nouveau concept semble être couronné de succès et largement soutenu par les utilisateurs finaux, toujours en quête de solutions industrielles et faciles d’utilisation.

Au travers de ces quelques exemples, il apparaît donc que les systèmes d’information doivent évoluer pour devenir agiles et tirer le meilleur des nouvelles perspectives offertes par les évolutions technologiques. C’est en prenant en compte tous ces éléments que les DSI pourront accéder à des systèmes d’informations performants.

Olivier PICCIOTTO, CEO de Convertigo

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?