REDUCTIONS JUSQU'A 95% A NE PAS MANQUER

25 octo

Pas de transformation IT possible sans une meilleure collaboration entre DSI et DAF

Publié le 25/10/2017

Selon cette étude – IT Transformation : Success Hinges on CIO/CFO Collaboration – pas moins de 89 % des dirigeants interrogés reconnaissent l’existence d’obstacles importants qui empêchent les DSI et les DAF de collaborer plus étroitement.

Réalisée auprès de 500 hauts dirigeants d’entreprises du monde entier (DG, Directeur d’exploitation, DSI et DAF), cette étude vient souligner les différents points de frictions qui empêchent un front uni pour tirer profit du processus de transformation.

Mais une petite proportion d’entreprises ayant réussi leur transformation IT vient démontrer qu’une stratégie cohérente permet de surmonter les obstacles et obtenir des résultats concrets. En effet, les entreprises qui mènent à bien leur processus de transformation affichent une solide compétitivité, une forte croissance, ainsi qu’une augmentation de leur chiffre d’affaires et de leurs bénéfices d’au moins 7% sur l’année dernière. Des réussites qui expliquent une corrélation directe entre le succès d’une entreprise et le degré de maturité de sa transformation. A titre d’exemple, 68 % des responsables IT citent la transformation IT comme une priorité stratégique incontournable et, dans de nombreux cas, comme une composante des stratégies métier globales. Les résultats de cette étude mettent également en lumière, les best practices appliquées par les différents DSI pour surmonter ces obstacles et leur permettre d’utiliser leurs compétences numériques à bon escient dans le but d’accroître la valeur de leur entreprise.

« Certains directeurs financiers continuent de considérer l’IT comme un simple centre de coûts, ce qui ne facilite guère la collaboration. Pour leur part, les DSI doivent mettre leurs compétences au service de processus métier tels que la chaîne d’approvisionnement », explique Bruce Rogers, Chief Insights Officer, Forbes Media.

« La transformation de l’IT a rapidement cessé d’être un facteur de différenciation pour devenir une stratégie non négociable au sein des entreprises qui cherchent à réduire les délais de mise sur le marché et à se démarquer de leurs concurrents », souligne Gaurav Chand, SVP Marketing, Dell EMC. « La dynamique qui sous-tend la relation entre les DSI et les DAF exerce une influence notable dans toutes les entreprises, et une bonne collaboration entre ces fonctions est indispensable pour associer les investissements informatiques aux résultats commerciaux. Les entreprises qui n’ont pas encore amorcé leur processus de transformation IT ne doivent pas tarder, faute de quoi elles accuseront un retard qu’il sera difficile de combler. »

Points-clés de l’étude

- 89 % des hauts dirigeants reconnaissent que des obstacles importants empêchent les DSI et DAF de collaborer plus étroitement à la transformation IT
- Les entreprises qui ont mené les programmes de transformation les plus aboutis enregistrent une hausse de plus de 7 % de leur chiffre d’affaires et de leurs bénéfices
- Les responsables de la transformation IT ont 2 fois plus de chances d’être en avance sur leurs concurrents et 2,5 fois plus de chances de rentabiliser leurs investissements sur 12 mois ou moins
- En 2018, 85 % des dirigeants interrogés au niveau mondial prévoient de consacrer jusqu’à un quart du budget total de leur entreprise à leur transformation IT
- L’année prochaine, les trois premiers axes d’investissement seront les plateformes de Big Data (77 %), les services cloud (76 %) et les activités liées aux réseaux sociaux (72 %)
- 75 % des entreprises mondiales investiront dans la réingénierie des processus IT, 69 % dans l’automatisation de l’IT en tant que service et 67 % dans l’installation de nouvelles technologies de serveur
- Les principaux objectifs de la transformation IT sont les suivants : réduire les coûts informatiques (75 %), être les premiers à commercialiser de nouveaux produits et services (73 %) et réaffecter des fonds à des projets stratégiques (67 %)
- Les grandes entreprises enregistrent une nette accélération de la rentabilité des investissements consacrés à la transformation IT (en 12 mois pour 25 % d’entre elles).

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?