03 sept

Que s’est-il passé dans le monde de l’open source au mois d’août ?

Publié le 3/09/2012

Si comme moi vous avez choisi de faire un break estival en limitant votre consommation d’internet au profit d’activités plus “réelles”, voici une petite reconstitution personnelle de l‘actualité de l’open source de ce mois d’août.

Dans le monde des systèmes d’exploitation open source pour terminaux mobiles, WebOS dont on attend une hypothétique version 1.0 pour cette rentrée a fait l’objet d’une nouvelle “mise à l’écart” par HP. Ce dernier a en effet “externalisé” le développement de WebOS au sein d’une filiale dénommée GRAM. Un dernier pas avant de couper le cordon ?

Un sujet chaud durant cet été autour des distributions GNU/Linux ? Les aménagements plus ou moins confirmés que se prépareraient à faire des distributions comme Ubuntu ou Debian. En jeu la suppression de la version 2D d’Unity pour Ubuntu ou de Gnome 3 dans Debian de la liste des environnements de bureaux disponibles par défaut sur les fameuses “iso” (ce sont ces fichiers que l’on grave sur un CD pour installer un système d’exploitation) et dont la taille est limitée par le support cible à savoir le CD-ROM et ses 700Mo.

Il est toujours amusant de voir que l’on a beau développer de nouvelles technologies, celles qui on fait leur “trou” imposent encore leur loi. Un autre exemple dans un tout autre secteur, et si l’on s’en réfère au raisonnement de cette page, l’espacement des rails US (4 pieds et 8 pouces et demi) s’explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension de l’arrière train des chevaux de guerre ! Réalité ou légende urbaine, je vous laisse le soin de trancher open source août

Moins drôle, mais pourrait-on dire attendu, ORACLE a semble-t-il mis quelques coups de ciseaux dans le code communautaire de MySQL. Avéré ou pas, cet acte semble confirmer que l’on doive désormais commencer à s’habituer à utiliser son concurrent de toujours PostGreSQL dont la communauté a profité de l’été pour combler deux failles de sécurité.

Un sitcom de Disney a réussi à mettre en émoi la communauté open source. En cause ? Un dialogue mettant en scène de jeunes geeks boutonneux suggérant que l‘utilisation de code open source était une pratique peu sûre en matière de sécurité. On essaiera de pardonner ce faux pas à Disney car sa filiale Pixar a profité de l’été pour publier sous licence open source Open Subdiv, une bibliothèque permettant de générer des surfaces en apparence lisse, à partir d’un nombre limité de polygones.

On finira par Twitter qui devient sponsor de la fondation Linux après avoir encore restreint les conditions d’accès à son API. On pourrait ainsi paraphraser le danger de certaines API’s : Une API pour les trouver, Une API pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier

Evidemment, cet article ne vise pas à l’exhaustivité alors n’hésitez pas à faire part de ce qui vous a personnellement marqué durant ce mois d’août et très bonne rentrée à toutes et à tous.

- Philippe SCOFFONI

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?