02 avri

Qui sont les utilisateurs d’Ubuntu ?

Publié le 2/04/2012

Voici publiés les résultats d’un sondage en ligne auprès des utilisateurs de la distribution GNU/Linux Ubuntu. Avec prés de 17000 réponses, cette étude livre un portrait de l’utilisateur Ubuntu qui me semble conforme à l’image que j’en avais.

Cette étude avait pour but d’aider les développeurs d’Ubuntu à mieux connaître leurs utilisateurs. Une démarche que je ne peux que cautionner, car après tout, les logiciels libres sont censés aider à libérer tous les utilisateurs qu’ils soient développeurs ou non.

Le questionnaire était disponible en anglais, en espagnol et en portugais et les réponses ont parfois différé selon les pays. Ainsi les anglo-saxons sont moins demandeurs que les latins de machines pré-installées avec Ubuntu.

On apprend que la moyenne d’âge se situe dans la fourchette de 25 à 35 ans et qu’il s’agit principalement d’hommes. Ensuite, on découvre que prés de 40% d’entre eux utilisent le service Ubuntu One. Une proportion qui m’a personnellement étonné. En revanche, l’étude n’indique pas combien d’entre eux utilisent l’offre payante.

Parmi les prototypes présentés par Canonical celui qui reçoit le plus d’intentions d’utilisation est Ubuntu For Android. Cette solution fait cohabiter sur un smartphone Ubuntu avec Android et permet d’aboutir à une sorte de terminal tout en un.

utilisateur Ubuntu sondage

Un choix qui ne m’étonne pas non plus. Je pense que bientôt nous n’utiliserons qu’un seul “ordinateur” capable de se configurer selon l’usage du moment : du smartphone, à la tablette en allant jusqu’à l’ordinateur de bureau. Un peu comme ce prototype : le Smart Book que je vous avais présenté.

Plus de 80% des utiliateurs d’Ubuntu l’utilisent depuis au moins deux ans et seulement un tiers ont utilisé une distribution GNU/Linux depuis plus de cinq années. Ce sont donc des utilisateurs nouvellement venus aux logiciels libres.

Pour finir, un dernier chiffre : 75% des utilisateurs d’Ubuntu déclarent utiliser également Windows. Ce chiffre n’a rien d’étonnant, quand on sait qu’une grande partie des utilisateurs d’Ubuntu ont commencé, en l’installant en double boot. Rares sont ceux qui franchissent l’étape de supprimer définitivement leur partition Windows, ne serait-ce que pour continuer à utiliser des jeux.

Au final, ce portrait ne me semble pas révolutionner l’idée que je me faisais des utilisateurs de cette distribution. Vous pouvez trouver d’autres chiffres sur les pages de résultat de l’étude ici, et .

[Source]

- Philippe SCOFFONI

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?