Gearbest Mobile Accessories, Maximum Discount, Exclusive Deals promotion

16 juin

La puissance non utilisée du PC aide dans la recherche sur le cancer et Linux participe

Publié le 16/06/2010

Au Canada, le projet World Community Grid permet d’automatiser la sélection d’échantillons de protéines pour examen aux rayons X. Un logiciel gratuit est disponible pour Linux.

Des chercheurs ont découvert un moyen d’automatiser et d’accélérer le processus — jusqu’ici laborieux et intensif en main-d’œuvre — qui permet aux chercheurs de découvrir la structure des protéines suspectées de jouer un rôle dans le développement des cancers et, à terme, de mettre au point des traitements pour cette maladie. La nouvelle approche automatisée pourrait également aider dans la lutte contre d’autres maladies et dans les recherches liées aux aliments.

La percée technologique annoncée aujourd’hui est l’œuvre du projet Help Conquer Cancer (Aider à vaincre le cancer), avec l’aide d’IBM et du World Community Grid (WCG), un réseau reliant les ordinateurs de bureau des participants bénévoles qui offrent gratuitement le temps de traitement inutilisé de leurs PC aux projets de recherche sans but lucratif.

Placé sous le parrainage d’IBM, World Community Grid met gratuitement à la disposition des chercheurs du monde entier l’équivalent de plusieurs millions de dollars en puissance informatique dans le but de faire avancer la recherche dans les domaines médical, environnemental, de la nutrition et de l’énergie.

Puisant dans les ressources de calcul du World Community Grid, le projet Help Conquer Cancer a mis au point un système pour déterminer avec précision le moment où un échantillon de protéine passe à l’état solide selon le processus de cristallisation et devient ainsi prêt pour l’étape suivante, qui est la radiographie par rayons X spéciaux.

Ce processus permet de déterminer et de comprendre à quel point la forme, la structure et l’interaction de certaines protéines pourraient avoir un rôle à jouer dans le développement du cancer.

Les personnes souhaitant offrir le temps de processeur de leurs ordinateurs sont invitées à s’inscrire à www.worldcommunitygrid.org, et à installer une application légère et gratuite. Celle-ci est compatible Windows, Linux et Mac OS X. L’ordinateur demandera de recevoir des données du serveur World Community Grid lorsqu’il est inactif, ou entre deux frappes de touche dans une tâche légère, et participera aux calculs dans le cadre du projet de recherche sur les protéines susceptibles de causer le cancer.

IBM a fait don de matériel, de logiciels et de services techniques dans la réalisation de l’infrastructure de la grille WCG ; l’entreprise fournit également sans frais l’hébergement, la maintenance et le support.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?