27 juil

Windows 7 permettra de choisir son navigateur web

Publié le 27/07/2009

Et la Commission européenne finit par... applaudir Microsoft, après lui avoir livré une bataille sans concessions ces dernières années : l’éditeur proposera en effet, au premier démarrage du système Windows 7, d’installer Firefox, Opera, Safari et même... Chrome au lieu de son rejeton Internet Explorer.

Il aura fallu 10 années de procédures et rien moins que 1,6 milliard d’euros d’amende pour parvenir à un changement de comportement et une proposition spontanée d’installation de logiciels tiers lors de la configuration initiale d’un système d’exploitation Microsoft.

Windows 7 proposera désormais d’autres navigateurs qu’Internet Explorer lors de l’initialisation de l’OS. Si c’est une bonne nouvelle pour Firefox, cela représente à n’en pas douter une opportunité importante pour des produits comme Chrome ou Opera, encore très minoritaires.

Microsoft n’ira pas jusqu’à intégrer ces fameuses applications, mais en proposera le téléchargement. Les constructeurs pourront eux privilégier l’une ou l’autre solution dans les versions OEM. Ils pourront également désactiver Internet Explorer, mais il est fort à parier que les liens unissant le système de mise à jour et Internet Explorer empêchent cette possibilité. Windows 7 sort officiellement le 22 octobre.

Prochaine étape pour la Commission ? S’occuper enfin du couple Mac OS X et Safari et de la position ultra-dominante qu’Apple occupe sur la musique en ligne avec iTunes ? Peut-on désormais accepter d’Apple ce que l’on refuse - sans concessions et amendes à l’appui - à Microsoft ?

C.G.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?