REDUCTIONS JUSQU'A 95% A NE PAS MANQUER

27 janv

Les netbooks sur un joli cloud malgré la crise de la demande

Publié le 27/01/2009

Les résultats d’exploitation de Microsoft et Intel se sont fait connaître : ils traduisent un effondrement brutal de la demande en ordinateurs personnels. Les netbooks résistent : 30 % d’entre-eux environ tournent sous Linux. Dans son coin, Tariq Krim attend son heure : Jolicloud, le nouveau bureau des netbooks, se dévoile, juste un peu.

La demande en matériel informatique est en chute libre, voilà l’épine dans le pied de deux ténors du secteur de la micro-informatique, Microsoft et Intel, dont les processeurs équipent 80 % des ordinateurs personnels dans le monde. Si HP et IBM ont pu diversifier leurs activités, dans les services notamment, la position d’un acteur comme Dell peut devenir préoccupante à très court terme. Le climat est morose, mais certains secteurs défient la crise ; le netbook par exemple.

Interrogé par Reuters, Andy Hargreaves, analyste chez Pacific Crest Securities, estime que le contexte global n’est pas réjouissant, netbook ou pas : "Nous avons vu la demande tomber à pic au quatrième trimestre. La croissance sur le segment des PC étaient à deux chiffres en septembre et a chuté à un niveau négatif en décembre, et cela sur tous les marché quasi-simultanément. Pour les fabricants de PC et pour les fournisseurs, dont Microsoft, cela crée un énorme problème, parce que les netbooks sont par nature des produits de base."

Lors de la présentation de ses résultats, Microsoft a souligné la vivacité de ce nouveau marché, auquel Asus aura été le premier à contribuer. Oui mais voilà, avec l’arrivée de systèmes Linux particulièrement adaptés à ces machines portables, les constructeurs se sont offert pour la première fois à grande échelle une énorme opportunité de négocier le prix des licences Windows grâce à la concurrence du système libre, qui équiperait 30 % environ des netbooks vendus dans le commerce (nul ne dit que les ordinateurs en question ne "migrent" pas ensuite - en partie ou en masse - vers un système Windows moins officiel).

Au rayon des exemples à suivre, des constructeurs comme Acer et Asus parviennent à garder la tête haute, tout comme Apple qui continue son expansion insolente, aux Etats-Unis notamment, où la société est devenue le numéro quatre du secteur. Pour preuve des résultats trimestriels record dans un contexte on ne peut plus défavorable.

30 % du marché en 2012 pour les netbooks

35,5 millions de netbooks devraient être vendus d’ici 2012. Cela correspondrait à une "part de marché" de 30 % ! Selon Reuters, citant l’analyste NPD, 50% des netbooks vendus pour les fêtes en Amérique sont venus prendre la place d’un ordinateur dit classique. Le prix moyen d’un ordinateur portable aux Etats-Unis a chuté : 861 dollars US en janvier 2008, 740 un an plus tard seulement.

Et un Jolicloud en 2009

Sur ce fameux marché des netbooks, Tariq Krim, qui a quitté Netvibes pour lancer d’autres aventures, présentait en décembre un nouveau projet de système d’exploitation adapté aux petits écrans et à l’activité web. Joli Cloud est un bureau (desktop), situé quelque part entre Ubuntu Netbook Remix et ses anciennes amours de Netvibes : des liens directs vers la plupart des services web, réseaux sociaux, des widgets et une série limitée des logiciels comme Skype, OpenOffice.org, Firefox.

Le bureau semble adapté aux écrans de petite taille et aux écrans tactiles. Une capture d’écran a été publiée pour "animer" la galerie alors que le géniteur du projet reste plutôt muet sur l’état de son développement. La publicité promet simplement "coming to your netbook", cette année encore.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?