Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

4 astuces contre les violations de données et le piratage

mercredi 27 septembre 2017

L’étude de Gemalto a révélé que les gouvernements étaient la cible principale de ces incidents – mais les universités, avec leurs importantes bases de données et leurs nombreuses informations personnelles, sont tout aussi vulnérables.

« Bien qu’il existe de plus en plus de conseils sur la protection de ses données en ligne, les étudiants sont encore des cibles faciles si leurs données personnelles ne sont pas correctement protégées », a déclaré Marty P. Kamden, CMO de NordVPN. « Les grandes bases de données attirent les hackers du monde entier, puisqu’ils qu’ils peuvent ensuite utiliser les identités volées pour détourner des fonds depuis des comptes bancaires ou commettre d’autres crimes. L’autre source de danger provient de l’utilisation sans VPN des wi-fi publics sur les campus universitaires : ces réseaux rendent leurs ordinateurs vulnérables. »

Les conseils de sécurité en ligne aux étudiants

1. Vérifiez le réseau wi-fi. Les étudiants doivent s’assurer qu’ils se connectent bien au réseau wi-fi officiel de la fac et non pas à un réseau semblable avec un nom similaire qui pourrait être un faux.

2. Utilisez des mots-de-passe forts. L’utilisation d’un mot-de-passe fort est sans doute la condition première de tout compte en ligne. Les mots-de-passe faibles facilitent la tâche des hackers, qui peuvent accéder à votre session sans trop de difficulté.

3. Méfiez-vous des mails anormaux. Vérifiez systématiquement l’adresse de l’expéditeur – ne faites pas confiance au nom affiché – et analysez-la. Si le nom de domaine vous semble suspect (par ex., info@secure.apple.com), n’ouvrez pas le mail. Guettez les fautes d’orthographe et de grammaire, et ne cliquez pas sur les liens – au lieu de ça, passez le curseur de votre souris sur le lien afin d’afficher sa destination. Examinez sa fiabilité et, surtout, qu’il contienne la partie « https» indiquant que la connexion est sécurisée.

4. Utilisez un VPN. En plus de ces précautions, la meilleure manière de protéger ses données est d’utiliser un VPN. Un service de VPN professionnel chiffre toutes les informations qui transitent entre internet et votre appareil et vous aide à dissimuler votre adresse IP. Si vous êtes débutant dans ce domaine, choisissez un VPN facile d’utilisation.

Les applications Mac, Android, Windows et iOS de NordVPN, par exemple, sont pensées pour un utilisateur internet lambda. Comment ça marche ? Enregistrez-vous (la première fois seulement) et cliquez sur le bouton ON. L’application choisira ensuite le serveur le plus rapide auquel vous connecter, dans le pays de votre choix. Il n’en faut pas plus pour cacher votre adresse IP et pour commencer à naviguer en toute sécurité. Méfiez-vous des fournisseurs de VPN gratuits qui ont généralement recours à des publicitaires afin de compenser les dépenses. Il s’agit souvent de services de proxy gratuits, appelés à tort des VPNs, alors que les proxys ne sont pas chiffrés (ils se contentent de changer votre adresse IP, mais ne la cachent pas ni ne la chiffrent).

Avec Nordvpn.com.