TOOLinux

Le journal du Libre

Les jeunes Français intéressés par la programmation informatique

mercredi 3 novembre 2021

Les jeunes sont clairement intéressés par la programmation informatique, comme le soulignent plusieurs études. Étudiants et jeunes diplômés classeraient d’ailleurs le développement logiciel en tête de leurs choix de carrière.

Le codage intéresse 60% des jeunes, selon une étude

Cette nouvelle étude, commanditée par Cloudbees, a été menée auprès de 1.000 répondants âgés de 18 à 24 ans en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Quels sont les enseignements ?

Les résultats pour la France montrent les tendances suivantes :

- 60 % de répondants français déclarent prévoir de consacrer au moins une partie de leur cursus au codage
- 43 % d’entre eux s’attendent à écrire du code dans le cadre de leur travail
- 23 % souhaitent comprendre le codage pour mieux appréhender le travail de leurs futurs collègues
- 7 % codent « juste pour le plaisir »
- JAVA et Python ont été cités comme les langages de code les plus enseignés et les mieux compris
- 95 % des répondants français estiment que le métier de développeur logiciel sera une source d’emplois importante dans cinq ans, voire extrêmement importante pour 28 % d’entre eux

Les points noirs

Deux points négatifs sont soulevés par les répondants :

- 29 % des répondants français ont indiqué que la cybersécurité était un sujet qui n’était pas abordé à l’école mais qui aurait dû l’être
- 31 % des diplômés français ayant étudié cette matière ont estimé que le langage de programmation qu’ils avait appris à l’école n’était pas aligné sur celui qu’ils utilisaient au travail.

Et dans le monde en général ?

56 % des répondants issus de l’enseignement supérieur ont trouvé un emploi dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme et même 35 % en moins de trois mois. Les salaires et autres avantages sociaux et financiers sont les facteurs les plus importants dans la recherche d’un emploi pour 35 % des répondants, suivi par l’emplacement du lieu de travail (14 %) et la possibilité de télétravailler (10 %).

Paillage : pourquoi choisir le schiste ?