Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

8 tendances émergentes de l’orchestration des conteneurs

vendredi 19 janvier 2018

Datadog publie son nouveau rapport sur l’orchestration des conteneurs. Basés sur les données d’usage de milliers de sociétés clientes. Les résultats obtenus révèlent huit tendances émergentes de l’écosystème des technologies d’orchestration des conteneurs, avec un accent sur les plus populaires que sont ECS (Elastic Container Service), et Kubernetes.

Ces plateformes fournissent une couche d’abstraction et d’automatisation qui facilite la gestion d’importants volumes de conteneurs éphémères.

Parmi les 8 fortes tendances émergentes d’orchestration des conteneurs :

1° ECS l’emporte dans AWS, mais Kubernetes domine ailleurs

L’environnement dans lequel évoluent les conteneurs semble fortement influencer le choix de l’orchestrateur. La majorité des clients utilisant un orchestrateur de conteneurs dans AWS choisissent ECS, bien que la présence de Kubernetes soit aussi significative. Dans les autres environnements ainsi que dans les data centers sur site, la majorité des entreprises optent pour Kubernetes.

2° Kubernetes en environnements Docker a gagné 11 points en 9 mois

La part de Kubernetes en environnements Docker enregistrée en octobre 2017 est de 41%, comparée à seulement 30% en janvier 2017. En considérant la croissance rapide de Docker, cela correspond à une augmentation d’environ 50% des clients de Datadog qui utilisent Kubernetes.

3°- ECS en environnements AWS Docker a gagné 7 points en 9 mois

En environnements AWS, les sociétés adoptent de plus en plus Amazon ECS pour gérer l’ensemble de leurs conteneurs. En octobre 2017, ECS détenait 34% des parts des environnements Docker dans AWS, comparé à 27% en janvier 2017. Avec un usage accru de Docker dans AWS, cela correspond à une croissance effective d’environ 40%.

4- L’orchestration réduit de 40% la durée de vie des hôtes Docker

Au-delà du parc de conteneurs, l’orchestration intervient également au niveau de l’infrastructure sous-jacente. Au sein des clusters orchestrés par ECS ou Kubernetes, les hôtes ont une durée de vie moyenne d’environ 10 jours, contre 17 jours pour les hôtes Docker sans orchestration, et 23 jours pour les hôtes non-Docker. L’orchestration permet donc aux entreprises de se concentrer sur les services et charges de travail, et de traiter les hôtes comme des unités d’infrastructure consommables qui peuvent être automatiquement provisionnées ou détruites en fonction de la demande.

5- Les conteneurs Kubernetes se renouvèlent 8 x plus vite que les conteneurs ECS

En environnement Kubernetes, les conteneurs ont une durée de vie de 1,5 jour, comparé à 12 jours pour les conteneurs orchestrés par ECS. Cet écart est en partie dû à la disponibilité des objets Kubernetes tels que les jobs, qui mettent fin automatiquement aux conteneurs une fois qu’ils ont achevé leur exécution.

6°- ECS exécute moins d’images standards

Au sein des clusters Kubernetes, on observe un large déploiement d’images de conteneurs pour les technologies d’infrastructures courantes telles que NGINX, Elasticsearch, and Postgres. Les mêmes images ont tendance également à apparaitre en environnements Docker non orchestrés, bien qu’en moindre quantité. Mais au sein des clusters ECS, l’étude montre une très faible adoption des images courantes de conteneurs publiquement disponibles. Il en résulte que de nombreux utilisateurs d’ECS ont probablement adopté des services AWS hébergés tels qu’Amazon RDS (Relational Database Service), Amazon ElasticSearch Service, et Amazon SQS (Simple Queue Service), plutôt que des services conteneurisés de ces composants d’architecture.

7°- La densité de conteneurs de Kubernetes est 3 x supérieure à celle d’ECS

Chaque hôte d’une entreprise qui utilise Kubernetes exécute environ neuf conteneurs sur une période d’échantillonnage de 5 minutes, comparé à trois conteneurs en environnements ECS. Combiné au taux de renouvellement de conteneurs d’un facteur 5, il apparait que les utilisateurs de Kubernetes exécutent de nombreux conteneurs légers à courte durée de vie, tandis qu’ECS gère des conteneurs à durée de vie plus longue de type applications indépendantes.

8°- La plupart des entreprises combinent conteneurs les plus récents avec versions spécifiques

En extrayant une image de conteneur d’un hub Docker ou d’un autre registre, l’utilisateur peut retrouver une version spécifique d’une image à partir d’un tag. 74% des entreprises utilisent un mélange de tags visant à extraire l’image la plus récente dans certains cas et une version particulière dans d’autres. Environ 16% des entreprises utilisent exclusivement le tag le plus récent (par défaut avec Docker, si le tag n’est pas précisé) et 10% un tag spécifique exclusivement.

Dans cette enquête, sont exclus les conteneurs qui ne sont pas en liaison avec des charges de travail réelles, telles que les conteneurs DNS, l’Agent Datadog, l’Agent ECS, les conteneurs du système Kubernetes et les composants d’administration des clusters (addon-resizer, kubernetes-dashboard, heapster, etc.).