TOOLinux

Le journal du Libre

ADAËL ou le WiFi gratuit comme une évidence...

lundi 30 janvier 2006

Scénario développé dans le communiqué de presse : "Dans un univers devenu mobile l’homme se déplace souvent et optimise son
potentiel de temps. L’opportunité qui lui est donnée de trouver de l’Internet
sans fil dans une brasserie, un restaurant ou un lieu public est encore un
service exceptionnel. De plus il est difficilement concevable pour un
utilisateur de payer l’accès à internet en mobilité alors qu’il paye déjà ce
service pour son domicile ou son bureau. Devant ce constat s’ajoute la
contrainte de devoir demander une carte ou un code d’accès à l’établissement,
une démarche contraignante qui ne peut, naturellement, engendrer qu’un usage
très limité..." Question : pourquoi facturer un service qui pourrait très bien être offert par des établissements coopérants ? D’où la démarche d’ADAËL.

ADAËL estime que d’ici 2007, plus de 300 000 lieux publics (ou privés) sont susceptibles d’être, en France, équipés d’un accès gratuit à la disposition de leur clientèle. Une manière très directe de menacer le modèle économique développé par différents prestataires sur ce marché très lucratif, en ce compris sur les options de téléphonie, désormais gratuite ou à très bas prix via le réseau mondial.

Propriétaire de sa technologie (par un dépôt de brevet en cours d’attribution - il ne s’agit donc pas ici d’une initiative qui va ravir les amateurs du "tout libre, sans contrainte ni brevets" -, ADAËL propose aux établissements une formule de connectivité gratuite aussi simple qu’un clic sur une page personnalisable où est écrite l’expression "connectez-vous".

Plus de 120 Bornes ADAËL sont déjà opérationnelles en région
parisienne, 300 d’ici la fin 2006. La connectivité Internet est disponible pour tout type d’accès sans fil, pour tous les systèmes d’exploitation. Les bornes installées garantissent une qualité de
service ( QoS) pour les données Internet
mais aussi pour la téléphonie sur IP. La facturation du service est claire et transparente : 100 euros par mois.

Une carte géographique permet déjà de trouver un établissement couvert par la technologie sur le site wifigratuit.adael.org. Le site d’ADAËL, lui, est disponible à l’adresse www.adael.net