TOOLinux

Le journal du Libre

Acer : nouveaux Chromebook pour l’entreprise, compatibles Linux

lundi 2 décembre 2019

Six nouveaux appareils Acer Chrome Enterprise seront disponibles à la vente dès le mois prochain. Ils disposent tous de ChromeOS avec une compatibilité des applications Android et Linux.

Conçus pour le cloud, ces appareils Chrome Enterprise combinent les avantages des appareils Chrome aux capacités de Chrome OS pour les entreprises. Ils permettent aux services informatiques de garantir aux collaborateurs la sécurité et l’efficacité de leurs opérations, où qu’ils se trouvent.

Avec, au-delà du système ChromeOS, une compatibilité avec les applications Android (définies par l’entreprise) et les logiciels Linux, nativement.

Nouveaux modèles disponibles

- Acer Chromebook Enterprise 13 - combine un écran QHD 3:2 avec un châssis tout en aluminium.
- Acer Chromebook Enterprise Spin 13 - écran 3:2 pour une visibilité QHD dans un format convertible avec un stylet intégré
- Acer Chromebook Enterprise 714 – offre une autonomie de pointe en garantissant jusqu’à 12 heures de productivité, dans un châssis entièrement métallique bord à bord avec un lecteur d’empreintes digitales
- Acer Chromebook Enterprise 715 - premier Chromebook au monde pourvu d’un pavé numérique dédié pour les applications de calcul
- Acer Chromebox Enterprise CXI3 – lecteur multimédia spécifiquement conçu pour les graphismes en haute définition.
- Acer Chromebase Enterprise 24I2 - ordinateur tout-en-un constituant un système de vidéoconférence ou un écran d’affichage

Chrome Enterprise : sécurité

Les employés et les entreprises qui utilisent les appareils de type Chrome Entreprise sont protégés en cas de perte et vol de matériel. Leur département informatique peut en effet facilement désactiver l’appareil, ce qui empêchera d’accéder aux données de l’entreprise. Les produits peuvent aussi être paramétrés pour des usages éphémères : les données de l’utilisateur seront supprimées de l’appareil à la fin de la session.

Chrome Enterprise permet au département informatique d’accéder aux politiques des appareils et au contrôle du parc à partir de la console d’administration cloud de Google ou d’une solution UEM (Unified End Management) tierce.