TOOLinux

Le journal du Libre

Alfresco vante son « approche ouverte »

mardi 16 février 2016

Alfresco One 5.1 et Activiti 1.4 sont là. Avec les dernières améliorations apportées à ses solutions, Alfresco propose une approche plus ouverte pour « répondre aux objectifs de transformation numérique des entreprises ».

« ECM et BPM évoluent actuellement vers un nouveau marché : le PCM (« Process and Collaboration Management », gestion des processus et de la collaboration). Les concurrents qui cherchent à s’y faire une place devront prouver leur capacité à aider leurs clients et prospects à optimiser leurs activités via des processus rationalisés, une collaboration renforcée et des solutions plus simples pour exploiter les contenus et supports », explique Carl Lehmann, analyste chez 451 Research, dans un récent rapport.

Concrètement ? Prenons l’exemple d’un prestataire de services financiers. L’application qu’il utilise pour la gestion des demandes de prêt implique de gérer non seulement les multiples documents des demandeurs, mais aussi les fichiers créés en interne. La solution intégrée Alfresco peut « rassembler processus et contenus au sein d’une solution unique qui simplifie le workflow ». Elle capture en outre chaque étape du processus d’approbation et les contenus pertinents pour permettre aux entreprises de respecter leurs impératifs de conformité.

« Chaque élément de contenu est associé à un processus métier, et inversement », indique John Newton, Directeur technique et cofondateur d’Alfresco. « Cette intégration définit un nouveau jalon dans notre secteur et affirme notre volonté d’offrir une meilleure alternative aux systèmes traditionnels pour la gestion du contenu et des processus dans l’environnement de travail moderne. »

Les dernières améliorations apportées à Alfresco One et Alfresco Activiti permettent une intégration plus étroite entre les différentes fonctionnalités de la plateforme Alfresco et offrent à leurs utilisateurs une interopérabilité renforcée entre les principales fonctions métier.