TOOLinux

Le journal du Libre

Alternative à Whatsapp : 5 applications sécurisées (dont 4 open source)

vendredi 10 juillet 2020

Vous êtes nombreux à chercher une alternative à Whatsapp, notamment depuis son rachat par Facebook et les craintes en matière de gestion des données personnelles. Quelle alternative ?

Alternative à Whatsapp : 5 applications et solutions

L’entreprise IONOS a répertorié 6 applications permettant de se passer de Whatsapp sur son smartphone ou son ordinateur personnel. En voici quelques exemples.

Telegram

Telegram s’impose principalement, car il s’agit d’une application sûre. Les développeurs proposent deux différents types de cryptage : pour tous les chats privés et en groupe, il y a un cryptage serveur-client qui sert à chiffrer les données de messages entre l’expéditeur et le serveur, ainsi que ceux entre le serveur et le destinataire. Le chiffrage de ce qu’on appelle les « secret Chats » se fait en revanche de bout en bout : ainsi, seuls les expéditeurs et destinateurs peuvent avoir connaissances des messages. Telegram n’a en soi aucun accès à ces contenus et ne peut donc pas les retransmettre, même s’ils sont à un moment donné situés sur un serveur, entre l’expédition et la réception du message.

L’application est open source.

Signal

Open Whisper Systems a repris la base d’un logiciel de cryptage dont le code est libre et a servi à développer Whatsapp, Telegram et Threema. Edward Snowden et l’équipe autour du cryptographe Moxie Marlinspike, fondateur de Open Whisper Systems, utilisent Signal et jouissent d’une excellente réputation dans le milieu de la sécurité IT. Là encore, la solution est open source.

Wire

Wire est une alternative à WhatsApp plutôt jeune, fondée en 2014 et originaire de Berlin et Zoug, respectivement en Allemagne et en Suisse. Wire utilise également le cryptage de bout en bout d’Open Whisper Systems. A la différence de Signal, l’option pour partager votre liste de contacts avec l’application est optionnelle. L’application enregistre les métadonnées comme Telegram, mais de manière anonyme. Le stockage de métadonnées peut également être désactivé. L’application est open source.

Threema

Threema est une application de messagerie instantanée suisse, mais n’est pas open source. Les messages sont supprimés du serveur dès lors qu’ils sont reçus par le destinataire. Avec Threema, les groupes et listes de contacts ne sont transmis que sur les appareils mobiles et non sur le serveur. Lorsque Threema synchronise vos contacts de la liste de contacts sur votre Smartphone, ceci est effectué anonymement sur le serveur. Au contraire de WhatsApp, Threema ne stocke et ne communique aucune métadonnée. Les serveurs de Threema se trouvent en Suisse et y sont donc soumis à des directives strictes en termes de protection de données.

- Lire l’article complet sur le blog d’IONOS.