TOOLinux

Le journal du Libre

Bataille HADOPI

dimanche 1er novembre 2009

Messages

  • Les majors défendent leur intérêt normal. Mais ce qui me déplait le plus dans cette loi est que l’on peut être accusé sans preuve.On peut bien penser que les flics d’Hadopi vont être soumis à un certain rendement et ils vont prendre, sous l’effet de la pression de rendement que l’on va nécessairement leur imposer, n’importe quelle adresse IP. Et s’ils prennent la vôtre ? eh bien pratiquement aucun recours. Cette loi est inacceptable et on se demande comment l’assemblée nationale, le sénat et le conseil constitutionnel ont put accepter cela ! Où elle la république ?