Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Ce qu’il faut savoir sur la première grande révision d’OpenPAAS (1.1.0 Antares)

mercredi 1er août 2018

Développée par Linagora, la suite collaborative open source OpenPAAS a été lancée début 2018. La première mise à niveau majeure, dévoilée cette semaine, compte un très grand nombre d’avancées. Un travail exemplaire, transparent et garanti « sans GAFAM. »

Six mois et plus de 2.400 corrections plus tard, voici donc la première grande révision d’OpenPAAS - 1.1.0 - depuis sa sortie initiale. La suite rassemble, l’air de rien, déjà plus de 50 contributeurs aux quatre coins de la planète.

C’est une première : les développeurs ont décidé de donner un nom à cette mise à niveau, en se basant sur le vocabulaire de l’astronomie. Ainsi, l’édition 1.1 a reçu le nom d’Antares.

OpenPAAS a été pensée pour être plus simple à adopter et déployer (notamment avec Kubernetes). Ainsi, avec cette nouvelle version, importer et exporter des données est une opération simplifiée qui s’inscrit naturellement dans le règlement européen RGPD. La connexion aux solutions propriétaires a en outre également été améliorée, essentielle en entreprise.

Les nouveautés

- E-mail : les administrateurs peuvent définir la capacité des boîtes aux lettres sur base d’un domaine ou d’un utilisateur. Pour écrire un e-mail, il est désormais possible de passer par une fenêtre dédiée. D’ailleurs, OpenPAAS peut être défini comme application par défaut pour gérer le courriel sur un poste de travail. Des accusés de réception ont été ajoutés et des indications visuelles permettent de voir quand un message a été envoyé et reçu.

- Recherche avancée : le moteur de recherche a été revu pour être beaucoup plus efficace et complet. Ainsi, vous pouvez filtrer en fonction des destinataires, du sujet, exclure des termes ou ne chercher que les messages avec pièce jointe. Là encore, la suite corrige ses points faibles avec efficacité.

- Intégration avec Linshare : logiquement, OpenPAAS s’intègre à la solution de partage de fichiers sécurisée du même éditeur. Les pièces jointes dépassant une taille fixée seront ainsi véhiculées via Linshare, sans intervention.

- Carnet d’adresses : un utilisateur peut avoir plusieurs carnets d’adresses et il est possible de copier/coller des éléments entre les carnets. Il est également possible de partager un carnet ou d’importer/exporter les fiches au format vCard.

- Agenda : le calendrier gère les moments d’absence ou d’occupation du collaborateur. Ainsi, si un utilisateur est occupé à un moment où on l’invite à une réunion, le système peut le détecter. Autres nouveautés : une liste des participants à un rendez-vous beaucoup plus claire ou encore la suggestion d’un nouveau moment pour un rendez-vous et gestion des formats Office 365, Google Calendar et iCal (Apple).

On vous laisse également apprécier les nouveaux emojis, hérités de Twitter.

Testez en ligne ou sur votre serveur

Le site web d’OpenPAAS a été revu entièrement. Il est possible d’y tester la nouvelle version en ligne grâce à des comptes de démonstration.

Antares peut être installé sur n’importe quelle distribution GNU/Linux ou via Docker. Le développement peut être suivi via Github et la prochaine révision est prévue en octobre prochain. D’ailleurs, Linagora engage, comme on peut le voir sur cette page.

- Présentation de la nouvelle version sur Médium

Note aux lecteurs : la groupe Linagora soutient financièrement Toolinux depuis mai 2000.