TOOLinux

Le journal du Libre

Clavier français : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme

lundi 8 avril 2019

Ce 2 avril, l’AFNOR a publié les directives de la norme volontaire NF Z71‐300, qui propose une nouvelle disposition des caractères sur les touches d’un clavier d’ordinateur. Voici ce qui va changer pour vous (ou pas).

Les claviers physiques « azerty » actuels ne permettent pas d’écrire facilement des caractères accentués en majuscule, remarque l’AFNOR. Objectif de la nouvelle norme : "améliorer l’ergonomie du clavier et de faciliter la saisie du français, des langues régionales et de l’ensemble des caractères des langues à alphabet latin ." Autre but recherché : limiter les difficultés dactylographiques actuelles.

La norme est interopérable : elle est adaptée à tout type de clavier et sera proposée par l’ensemble des systèmes d’exploitation, dont macOS X, GNU/Linux, ChromeOS et Windows.

À quoi va ressembler ce clavier ?

Deux modèles sont disponibles.

Le premier est un modèle d’azerty optimisé, en quelque sorte un clavier azerty 2.0. Les 26 lettres de l’alphabet et les chiffres ne changent pas de place par rapport aux principaux modèles actuels : les évolutions sont donc faciles à intégrer pour les utilisateurs intéressés.

Plus original par contre, la version "bépo", laquelle demandera un plus grand temps d’adaptation. Créé en 2003, ce modèle est référencé dans la norme volontaire dans une version optimisée qui permet, par les touches mortes, de saisir encore plus d’accents de langues européennes d’origine latine, ou les guillemets simples. Il est adapté à la saisie du français, mais aussi d’autres langues européennes basées sur l’alphabet latin.

Quid des claviers virtuels ?

La France porte un projet de norme internationale sur les interfaces des claviers virtuels, nous apprend l’AFNOR, "dont une des recommandations serait de suivre, pour chaque pays, la disposition usuelle des claviers physiques des touches alphabétiques, quand cela est possible."

Un travail collégial, mais pas une norme obligatoire

La nouvelle norme NF Z71-300 est un document d’application volontaire. Les fabricants de claviers peuvent décider de s’y conformer ou pas.

La norme a été écrite de manière collégiale, par les membres d’une commission publique. Des scientifiques ont également été associés à ce projet. Une enquête publique a été réalisée en juin 2017 : le projet de norme volontaire a été rendu public et ouvert aux commentaires de tous. Plus de 3 000 commentaires ont été émis et pris en compte par la commission de normalisation.

Liens

- Le dossier de présentation (PDF)
- AFNOR

CG