TOOLinux

Le journal du Libre

Cloud : un "moteur critique pour les entreprises agiles et numériques"

vendredi 4 octobre 2019

Les entreprises européennes dépensent 33 millions d’euros en services dans le cloud et 42 % d’entre elles assurent que le cloud a joué un rôle essentiel dans leurs initiatives d’innovation numérique ces deux dernières années, selon une étude.

Le sondage européen Insight Intelligent Technology Index (ITI) 2019 vient de sortir. Et il est riche d’enseignements sur la pratique du cloud par les entreprises européennes. Le sondage a été réalisés auprès de 1.000 entreprises dans toute l’Europe. Principale conclusion alarmante ? 30 % (9,8 millions €) de ces dépenses dans le Cloud sont consacrées à des services qui... ne sont pas utilisés.

Les défis du cloud

Les décideurs ayant répondu à l’enquête ont identifié les trois défis principaux suivants dans la gestion des dépenses pour le Cloud : détermination des charges de travail les mieux adaptées pour le Cloud public, privé et hybride (44 %) ; planification et allocation du budget de consommation du Cloud (39 %) et manque de visibilité des services utilisés au niveau du centre de coûts, de la charge de travail et des applications (36 %).

Sur la base de ces problèmes, il est probable que les dépenses inutiles sont encore plus importantes, car les organisations éprouvent des difficultés à optimiser leur investissement dans le Cloud.

« Le Cloud reste un moteur critique pour les entreprises agiles et numériques, mais il faut trouver la bonne approche. Un modèle d’activité robuste fournissant une vue d’ensemble et une optimisation continue des environnements Cloud est essentiel. La sous-exploitation de la technologie est un problème depuis plusieurs décennies, et il n’est pas étonnant de retrouver le même problème dans le Cloud. En déployant les bons instruments de contrôle, les organisations peuvent toutefois optimiser la consommation du Cloud et faire en sorte de ne payer que pour les services qu’elles utilisent » - Wolfgang Ebermann, Président d’Insight EMEA.

Plus d’investissements dans le cloud

L’étude a également mis en lumière une augmentation des investissements dans l’innovation numérique. Ces deux dernières années, les entreprises ont investi en moyenne 36 millions € dans l’innovation numérique, et elles prévoient d’y injecter 47 millions € supplémentaires au cours des deux années à venir.

Alors que 7 décideurs sur 10 indiquent qu’il sera très important pour les TI d’entreprise de fournir des expériences proches de celles d’un consommateur, il est donc évident qu’il faudra accorder beaucoup d’attention à la technologie qui est mise à la disposition des employés.

En fait, 74 % des CIO déclarent que leur organisation établit un lien entre la fourniture de technologies modernes et le recrutement et la fidélisation de talents. Le rapport indique également que les organisations investissent et vont continuer d’investir dans l’utilisation intelligente de données. 46 % des personnes ayant répondu à l’enquête déclarent que l’utilisation de solutions d’analyse a joué un rôle critique dans l’innovation numérique ces deux dernières années.

Le rapport de cette année souligne qu’il convient de faire preuve de prudence dans le domaine des projets d’innovation numérique. 66 % des répondants déclarent penser que les TI sont vouées à l’échec, car elles doivent endosser plus de responsabilités pour les projets de transformation, tout en permettant aux systèmes centraux de continuer à fonctionner efficacement. Ce chiffre était de 57 % en 2018. Sans une évolution dans la culture d’entreprise vers un véritable partage de la responsabilité de l’innovation numérique au sein de l’entreprise, il est probable que cette tendance s’accentuera.

La pression reposant sur les équipes TI ne découle pas uniquement de la nécessité de fournir des projets numériques, mais aussi de l’obligation de maîtriser les coûts et la sécurité.

Quand on leur demande de choisir leurs trois principaux défis dans le domaine de l’innovation numérique, 46 % des répondants désignent les coûts mensuels (p. ex. dépenses opérationnelles), 44 % les coûts de départ (p. ex. dépenses en capital) et 38 % l’insuffisance du budget. De même, 60 % des décideurs indiquent que la sécurité est le principal facteur dissuasif, 68 % assurant qu’il s’agit du principal défi à relever dans le cadre d’une gestion globale des opérations TI.


Soyez toujours informé.e de qui est là

Chez vous ou dans votre entreprise, profitez de tous les avantages offerts par une sonnette vidéo - images HD, système audio bidirectionnel et notifications activées par les mouvements -, le tout réunit dans un appareil élégant et compact, qui s’intègre parfaitement à toutes les maisons, appartements et petites entreprises (PME, TPE), équipés d’un judas. L’installation de votre appareil ne prend que quelques minutes et vous permet de voir qui se trouve à votre porte, de n’importe où. Pour en savoir plus sur Ring Door View Cam, rendez-vous ici. (Publicité)