TOOLinux

Le journal du Libre

Code Project et Mainsoft annoncent le défi ’Race to Linux’

jeudi 15 septembre 2005

Aux Etats-Unis, un développeur sur cinq,
qui utilise l’application .NET IDE de Visual Studio comme
environnement de développement primaire, a rédigé une
application qui tourne sur Linux. Cette proportion devrait
s’accroître à vingt-cinq pour cent d’ici 2006. En Europe et en
Asie, il est probable qu’un développeur sur trois qui utilise
Visual Studio adopte l’application de développement Linux
d’ici 2006.

Le Code Project, communauté électronique qui compte 2,2
millions de développeurs, à l’échelle mondiale, utilisant
Virtual Studio, a annoncé aujourd’hui l’ouverture des
inscriptions au premier défi "Race to Linux", commandité
par Mainsoft et IBM. Les défis Race to Linux
exigent que les développeurs qui utilisent Visual Studio
portent les applications ASP.NET existantes
sur Linux au moyen de l’outil multiplateforme de leur choix
(p.ex., Mono, Grasshopper, PHP, et Macromedia). Les
responsables du Code Project annonceront quelles seront les
applications ASP.NET qui devront tourner sur IBM xSeries Linux
au début de chaque compétition.

Les gagnants de chacune de ces trois courses recevront une
console Xbox 360. De plus, les participants qui utilisent la
plateforme Grasshopper seront également admissibles au tirage
d’un jeu Xbox 360 de leur choix. Une seule console Xbox 360 et
un seul jeu par participant.

La première compétition débutera le lundi 19 septembre. Les développeurs s’inscrivent sur le site
www.codeproject.com/racetolinux.