TOOLinux

Le journal du Libre

Datadog élargit le monitoring des applications cloud avec PHP et .Net

lundi 15 avril 2019

L’éditeur ajoute le langage PHP, mais également le framework .Net, à la liste des environnements pris en charge par sa solution Datadog APM, qui surveille la performance des applications web.

Depuis son lancement en 1995, PHP a été l’un des langages côté serveur les plus populaires pour la création d’applications Web. Il prend en charge un large éventail de serveurs Web, de bases de données et de systèmes d’exploitation. Les développeurs PHP utilisent des frameworks populaires comme Laravel, Symfony et Zend pour déployer et gérer des sites qui servent des volumes élevés de trafic.

Datadog annonce donc en ce début de semaine APM & traçage distribué pour PHP, une nouvelle solution pour monitorer les performances des applications PHP et identifier les goulots d’étranglement.

Dans la foulée, l’entreprise annonce également Datadog APM et traçage distribué pour les frameworks .NET et les applications .NET Core désormais disponibles pour fournir (en quelques minutes, précise le communiqué officiel) une visibilité approfondie sur les applications de ces environnements.

La bibliothèque Datadog de traçage open source .NET instrumente automatiquement les frameworks web (ASP.NET MVC, ASP.NET Core MVC, ASP.NET Web API 2), les bases de données compatibles ADO.NET, telles que SQL Server et PostgreSQL, et d’autres data stores (par exemple, Redis, Elasticsearch et MongoDB), avec d’autres intégrations en cours.

Le client .NET de Datadog prend en charge la norme indépendante OpenTracing pour le traçage distribué, ce qui permet de porter facilement des applications sans devoir effectuer de mises à jour de codes majeures.