TOOLinux

Le journal du Libre

De la sécurité en matière de cloud computing

jeudi 19 mai 2011

Seul un CIO européen sur cinq s’inquiète du réseau en matière de cloud computing. La sécurité reste la principale préoccupation de 56 % des CIO. C’est ce qui ressort d’une étude d’Easynet.

L’étude montre également que près de la moitié (49 %) des sondés prévoient d’investir dans le cloud computing dans les douze prochains mois. 51 % déclare en outre utiliser plus de technologies cloud qu’il y a un an.

Il ressort également de l’étude que plus d’un tiers (38 %) des CIO européens sondés pensent que le cloud induit des risques en matière d’uptime. Ils ne peuvent pas le garantir à leurs clients. Le fait que seul un réseau fiable puisse assurer la disponibilité souligne l’importance du réseau dans une stratégie cloud.

Toutefois, les sondés voient aussi de grands avantages dans le cloud computing. Pour 55 % d’entre eux, c’est une façon de réduire les dépenses informatiques. Les CIO européens citent également la flexibilité, l’évolutivité, la possibilité d’accéder aux informations depuis n’importe où, la gestion simplifiée et l’allègement de la pression sur les équipements informatiques parmi les principaux avantages du cloud.

Malgré la réduction des coûts découlant d’un projet cloud, moins d’un tiers (31 %) des CIO interrogés est capable d’en mesurer le "Retour sur investissement" (ROI). C’est un exemple clair du fossé entre les objectifs des sondés et la façon dont ils pensent les réaliser.

L’étude a été menée en avril 2011 par Vanson Bourne auprès de 800 CIO travaillant en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, en Italie, au Benelux, en Espagne et en Suisse.