TOOLinux

Le journal du Libre

EXo Platform commercialise son premier WebOS et virtualise le poste de travail

mercredi 23 avril 2008

Séduisante, l’idée de la virtualisation du poste de travail revient en réalité à l’installation des logiciels et services sur un serveur distant, auquel on accède via son navigateur Internet. L’ordinateur devient alors un client léger, dépouillé et plus économique, exploitant le haut débit pour rester connecté aux applications comme aux documents.

eXo WebOS 1.0 est une plate-forme de virtualisation du poste de travail, accessible via une interface web multi-fenetrée. Plusieurs modules optionnels sont proposés, allant de la suite eXo Enterprise Content Management 2.0 (eXo ECM 2.0) à une suite collaborative d’eXo Platform (eXo CS) ainsi que deux suites de travail collaboratif :
travail en synchrone avec eXo Liveroom et travail en gestion des connaissances avec eXo Knwoledge Suite (eXo KS).

WebOS 1.0 peut être installé sur un serveur Linux ou Windows. Les utilisateurs peuvent être gérés en utilisant des bases de données différentes qui peuvent être combinées à un serveur LDAP.

Le bureau WebOS est composé d’un dock à la Mac OS X, mais peut être adapté au look and feel des fenêtres habituelles Windows, Mac ou Linux.

Une équipe d’eXo Platform dédiée à l’ergonomie et au design de la solution a permis de rendre l’utilisation quotidienne d’eXo WebOS 1.0 plus intuitive grâce à des assistants de création intégrés au portail permettant l’élaboration de pages en moins de 2 minutes. De plus, l’utilisation d’AJAX permet à eXo WebOS 1.0 de proposer une nouvelle dynamique de pages : seul le contenu de ces dernières devant être mis à jour est rechargé, permettant un gain de performance important.

Enfin, eXo WebOS 1.0 intègre les derniers standards JSR 286 et WSRP 2. Le standard JSR 286, évolution du JSR 168, permet un support AJAX amélioré et une meilleure coordination des portlets à l’aide d’une gestion évoluée des événements.

« L’ouverture et la flexibilité de la plate-forme open source eXo sont des atouts majeurs » déclare Patrick Cambier, Directeur des Services d’Intégration à Bull Belgique, partenaire du projet. « Ce partenariat nous a permis de remporter ensemble un des plus importants projets Open Source en Europe : la mise en oeuvre de la plate-forme collaborative et de gestion documentaire du Service Public Fédéral des Finances (SPFF) de Belgique. »

Une version "communautaire" peut être téléchargée sur le site www.exoplatform.com.

Lien : www.exoplatform.com