TOOLinux

Le journal du Libre

Elastic Cloud sur Kubernetes : ce qu’il faut savoir

mercredi 29 janvier 2020

L’éditeur américain annonce la disponibilité de la version 1.0 d’Elastic Cloud sur Kubernetes (ECK), jusqu’ici disponible en version bêta. Objectif : une "expérience SaaS" pour Elastic sur Kubernetes. Explications.

Elastic Cloud sur Kubernetes

Que de chemin parcouru depuis le lancement de la version alpha d’ECK en mai 2019. Elastic voulait alors offrir un moyen officiel d’orchestrer Elasticsearch sur Kubernetes. Pour mettre cela en place, Elastic a lancé des images Docker officielles pour Elasticsearch et Kibana, puis a rejoint la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) et a finalement lancé Elastic Helm Charts.

Kibana sur ECK 1.0

La première version alpha (et les trois préversions qui ont suivi) ont reçu un accueil positif de la part de la communauté, selon l’éditeur. La version 1.0 d’ECK constitue une solution prête à la production pour un déploiement et une exécution simplifiés de la Suite Elastic sur Kubernetes.

Les principales fonctionnalités d’ECK sont accessibles gratuitement dans la catégorie de souscription Basic. Les fonctionnalités avancées, quant à elles, sont disponibles via l’abonnement Enterprise d’Elastic.

La version 1.0 en détails

Basé sur le modèle Kubernetes Operator, ECK facilite bon nombre d’opérations, telles que le scaling, les mises à niveau ou encore la gestion de la configuration.

Les fonctionnalités

Parmi les fonctionnalités d’ECK :

- Déploiement et gestion de plusieurs clusters Elasticsearch, y compris Kibana
- Mises à niveau vers de nouvelles versions de la Suite Elastic
- Scaling pour évoluer en fonction des cas d’usage
- Fonctionnalités de sécurité par défaut sur chaque cluster

Mise en place simplifiée

ECK peut être exécuté sur un grand nombre de plateformes Kubernetes, telles que Google Kubernetes Engine, Red Hat OpenShift, Azure Kubernetes Service, Amazon Kubernetes Service et Kubernetes Vanilla.

Une seule ligne de commande permet de déployer ECK 1.0 dans un environnement Kubernetes et de créer des clusters en quelques minutes.