TOOLinux

Le journal du Libre

Enquête sur la place du libre en entreprise

lundi 6 février 2006

Cette étude relève que "les motivations à passer à Linux et aux logiciels libres sont multiples", mais que "deux facteurs se détachent assez nettement : la réduction des coûts et l’indépendance par rapport aux éditeurs." Le libre semble se démarquer dans les domaines du serveur (web et applications), très peu dans les applications de middleware ou le poste de travail client.

Principal frein à une plus large adoption, "le facteur humain avant le facteur technique" (changement des habitudes, manque de compétences en interne, compatibilité avec l’existant). Autre crainte : le redéploiement des applications clientes.

- Infogiciel