TOOLinux

Le journal du Libre

Eudora sera désormais un logiciel libre

vendredi 13 octobre 2006

Depuis le début des années 2000, face à la concurrence des courielleurs libres ou commerciaux gratuits (qu’ils s’appellent Outlook Express ou Thunderbird), l’application Eudora est passée du feu des projecteurs à l’arrière-plan et la nostalgie. C’est dans un élan probablement résigné et désespéré que Qualcomm, l’éditeur, a choisi de développer une version "open" d’Eudora en se basant sur le code de Mozilla Thunderbird, non pour cloner le logiciel libre de la Fondation, mais plutôt reconstruire une application au look’n’feel "Eudora" et garantir un écosystème de greffons et autres extensions permettant de la maintenir en activité constante.

L’annonce a été faite ce mercredi, mais ne sera suivie d’effets concrets que d’ici la fin du premier semestre 2007. Eudora sera par essence développé sur un mode multiplateforme, ce qui signifie qu’un portage sous Linux est également à l’ordre du jour. Eudora était également disponible dans des versions embarquées pour PalmOS par exemple : aucun commentaire n’a été apporté sur la survie de cette édition.

En attendant la disponibilité de l’application, Qualcomm propose pour 19,95 dollars US la dernière version de son logiciel pour Mac et pour Windows, support compris... Mais - oui, nous nous autorisons cette question -, face aux autres solutions du marché, quelle importance et quel intérêt ?

- www.eudora.com