TOOLinux

Le journal du Libre

FreeSpire 2.0, désormais une excroissance d’Ubuntu

jeudi 9 août 2007

De Debian à Ubuntu

C’est la très grande popularité et le cycle de sortie d’Ubuntu Linux qui semblent avoir décidé les développeurs de Linspire à s’en servir pour rampe de lancement de Freespire.

Déjà très complète, la distribution "de base" a ici été richement retravaillée avec, par exemple, l’arrivée de KDE comme environnement de travail par défaut. Comme toute distribution plus ou moins moderne, Freespire ne fait pas l’impasse sur les additions "3D" de l’environnement de travail par défaut.

La distribution reste basée sur un modèle de développement totalement ouvert. Freespire est le pendant communautaire de Linspire.

Freespire commence là où Ubuntu s’arrête.

On peut, outre KDE, citer 5 différences plus ou moins importantes avec Ubuntu, le système de base. D’une part, le plugin CRN (Click and Run) qui offre l’accès à des milliers d’applications opensource et commerciales : lecture de DVD, StarOffice de Sun, Parallels Workstation, Win4Lin, Crossover Office, Cedega ou encore des jeux.

Les applications de base comme Firefox et Thunderbird ont été personnalisées. Freespire intègre également plusieurs applications issues de Linspire comme LSongs, LPhotos ou NVu.

Pas question d’interdire l’accès aux applications propriétaires. C’est l’utilisateur qui choisit. Ainsi, des applications comme Flash, Java et Adode Acrobat sont intégrées nativement. Il en va de même pour les codecs permettant de lire les fichiers MP3 ou Windows Media.

Enfin, cinquième et dernier "petit plus" : la disponibilité des pilotes non libres mais les plus répandus pour garantir une compatibilité maximale avec certaines cartes graphiques ou WiFi.

Si la base du système se concentre sur la langue anglaise, Freespire profite du projet communautaire IRMA pour offrir une localisation de la distribution dans plusieurs dizaines de langues, dont le français.

Enfin, l’une des additions les plus naturelles de cette "super Ubuntu" est sans conteste le convertisseur intégré de documents aux formats OOXML et ODF (Microsoft Office et OpenOffice). Les équipes de Linspire ont en effet annoncé en juin dernier qu’ils allaient collaborer avec Microsoft pour l’intégration d’un traducteur bidirectionnel pour garantir la compatibilité du système avec le format de la suite bureautique Microsoft Office 2007.

Le Wiki du projet explique comment télécharger le système ou se procurer un CD ROM à bas prix. La version 2.0 de Freespire est distribuée via Bittorrent et tient en un seul CD ROM de 683 MB. En France, Ikarios permet d’acheter le CD ROM en ligne.

Pendant ce temps, Kevin Carmony...

Linspire et Freespire se retrouvent également actuellement dans les pages people des journaux américains. Le très charismatique CEO Kevin Carmony a en effet remis sa démission fin juillet. Il va désormais se consacrer à la campagne présidentielle de l’ancien gouverneur du Massachusett, Mitt Romney. Nul ne sait pour l’instant si le camp républicain compte un jour passer l’arme... à Linux. La chose semble improbable, avouons-le.

Pour en savoir plus