TOOLinux

Le journal du Libre

GitLab 13.0 vient de sortir : nouveautés, disponibilité

mardi 26 mai 2020

GitLab lance cette semaine sa version 13.0 qui s’appuie sur sa plateforme DevSecOps, avec nouvelles fonctionnalités de développement, de planification et gestion, d’exploitation et de sécurité. Résumé des avancées.

Quoi de neuf dans GitLab 13.0 ?

C’est officiel. Gitlab 13.0 a été annoncé ce lundi et les nouveautés sont très nombreuses.

L’entreprise continue à étendre sa plate-forme DevOps open core, notamment la gestion du code source (SCM) et l’intégration continue (CI). Dans cette version, Gitaly Clusters sera globalement disponible pour garantir que le stockage dans le référentiel Git dispose d’une réplique à chaud prête à prendre le relais en cas de panne. De plus, Auto DevOps a été étendu pour simplifier le déploiement sur Amazon Web Services (AWS).

Nouveautés de la version 13.0

Avec la version 13.0, GitLab entend "rationaliser les processus de développement de logiciels existants afin de rassembler des équipes cloisonnées sur une plate-forme DevSecOps unifiée".

Agilité

Les principaux domaines d’intérêt et caractéristiques de développement sont les suivants :

- Gestion de la chaîne de valeur : permet aux utilisateurs d’identifier rapidement les goulots d’étranglement et les gaspillages ;
- Gestion des exigences : flux de travail transparent pour la gestion des versions logicielles, y compris des files d’attente visuelles pour les responsables de versions ;
- Feature Flags : permet aux utilisateurs d’exploiter la compression du temps de cycle pour la diffusion progressive en faisant basculer dynamiquement certaines fonctionnalités afin de tester leur impact.

Les prochaines versions offriront des tests A/B basés sur les Feature Flags ainsi que la possibilité de créer des Feature flags à partir de demandes de fusion et de filtrer les Feature flags par statut.

Collaboration

En matière de collaboration, les nouvelles fonctionnalités sont également au rendez-vous :

- Les tableaux de bord : le tableau de bord d’exploitation est plus personnalisable, et permet de multiples variables. Les prochaines versions incluront les clusters Kubernetes au tableau de bord afin d’avoir un aperçu, en un coup d’œil, de tous les clusters et pods utilisés ;
- L’Infrastructure as code ;
- Gestion de la conception ;
- Gestion des alertes et des incidents : permet aux organisations DevOps de mettre en place la collaboration entre les équipes de développement et d’exploitation en dirigeant les alertes de surveillance existantes vers GitLab.

Sécurité et conformité

Les entreprises doivent pouvoir mettre en place un contrôle de la sécurité et de la conformité de bout en bout dans le cycle de développement des logiciels. Pour cela, Gitlab propose :

- Les vulnérabilités distinctes : réorganisation de la structure de gestion des vulnérabilités dans le but de débloquer des capacités futures ;
- Divulgation responsable : les utilisateurs de GitLab peuvent demander un CVE à GitLab pour GitLab lui-même ou pour tout autre projet hébergé sur GtLab.com ;
- Analyse de la sécurité : utilisation de SAST pour le framework .NET et extension de la prise en charge aux environnements hors ligne initialement introduits dans la version 12.10 ;
- Sécurité des réseaux de conteneurs ;
- Gestion de la conformité : permet aux utilisateurs d’automatiser la capacité à établir un cadre de conformité, de mettre en place des contrôles réglementaires et de simplifier les rapports d’audit ;
- Gestion des secrets : GitLab lira les secrets Vault pour aider les utilisateurs à sécuriser les secrets à travers leur écosystème ;
- Okta : lorsque Okta SCIM est mis à disposition d’un groupe de GitLab, l’appartenance à ce groupe est désormais synchronisée entre GitLab et Okta.

Gitlab 13 : disponibilité

La version 13.0 de GitLab est disponible depuis le 22 mai. Pour mettre à jour une instance auto-hébergée, rendez-vous sur about.gitlab.com/update pour des instructions détaillées. Sinon, GitLab.com est automatiquement mis à jour par GitLab.