TOOLinux

Le journal du Libre

Google indispose, mais Android va... tout casser

lundi 8 février 2010

Cela a commencé par la petite phrase de son patron à propos de sa notion de la vie privée qui lui a valu les foudres de certaines personnes travaillant pour la Fondation Mozilla (à titre privé cependant, la Fondation elle n’ayant pas le moindre problème avec Google). C’est maintenant le codec H.264 qui soulève à nouveau l’énervement des mêmes personnes et on peut le comprendre d’autant que l’utilisation de ce dernier devrait être gratuit les cinq prochaines années. Et ensuite ?

Mais après tout, faut-il s’étonner de ce que nous découvrons ? Google montre les dents et passe à l’attaque. Et ce n’est plus le Google cool et branché, la startup du web au technique de management révolutionnaire et chez qui tout le monde rêverait de travailler pour bénéficier d’un jour de temps libre par semaine. Non, Google montre qu’il est aussi une société commerciale qui compte bien prendre encore plus de part de marché à ses concurrents. A bon entendeur, accrochez-vous ça va tanguer.

Android, le système d’exploitation pour téléphone mobile de Google (encore lui) continu sa percée sur ce marché. On parle même ici d’appétit d’ogre : « Le cabinet d’analystes IDC anticipe une progression fulgurante de l’OS initié par Google jusqu’en 2013…l’OS Open Source devrait s’installer sur plus de 68 millions de terminaux en 3 ans. Soit une progression 100 fois plus rapide que celle enregistrée lors de son lancement en 2008« .

Philippe SCOFFONI