TOOLinux

Le journal du Libre

Hambourg veut plus de logiciels libres dans son administration

jeudi 11 juin 2020

La nouvelle coalition au pouvoir dans cette ville du Nord de l’Allemagne entend privilégier le recours aux logiciels libres. Une initiative saluée la FSFE, mais avec quelques réserves.

Parlement de la Ville de Hambourg. La ville veut plus de logiciels libres.

À Hambourg, la coalition SPD/Grünen (socio-démocrates et écologistes) ont signé un accord de législature où le pouvoir en place entend donner une place prépondérante au logiciel libre.

L’accord de coalition - traitant du logiciel libre - est d’ailleurs disponible en ligne (en allemand). On y apprend par exemple que "partout où cela fera du sens, la coopération avec d’autres niveaux de pouvoirs et administrations sera établie".

Souveraineté, indépendance et collaboration

La décision prise par les autorités locales de donner la préférence au logiciel libre revêt un triple objectif :

- assurer la souveraineté de Hambourg ;
- diminuer la dépendance aux fournisseurs tiers ;
- assurer la transparence.

La Free Software Foundation Europe se réjouit des déclarations d’intention, mais se montre encore attentiste : à la lecture de l’accord de gouvernement, des zones d’ombre subsisteraient autour de "la protection de certains éditeurs et vendeurs de logiciels propriétaires". Alexander Sander, le Policy Manager de la FSFE, précise : "Nous allons surveiller la mise en place du programme et nous assurer que le code créé avec de l’argent public soit accessible aux citoyens".

Source : FSFE, Public Code

CG