TOOLinux

Le journal du Libre

Il n’y pas que Red Hat et Mandrake dans le monde Linux

mardi 12 novembre 2002

"Je suis une fois de plus surpris que l’on annonce des mises à jour de pilotes
NVIDIA, voire d’autres pilotes et que l’on ne fasse référence qu’aux
distributions Mandrake et RedHat et que l’on oublie systématiquement une
excellente distribution qu’est la SuSE : soit dit en passant une distribution
européenne.


SuSE est sortie en version 8.1 presque en même temps que la distribution
Mandrake en version 9.0 et RedHat en version 8.0. Il est d’ailleurs
remarquable de constater qu’une distribution aussi jeune que la Mandrake soit
déjà à la version 9.0 alors que des distributions majeures comme la RedHat ou
la SuSE ne soient respectivement qu’à la version 8.0 et 8.1.


Alors pourquoi cette ségrégation ? Les pilotes pour la SuSE sont disponibles
sur le site de NVIDIA, pourquoi ne pas la citer. Pourtant, cette distribution
est un acteur majeur du monde Opensource : contribution majeure dans XFree86,
Alsa, Reiserfs etc.. Cette distribution, si elle n’est toutefois pas
disponible sous forme d’images ISO, est téléchargeable en FTP et dans la
version PRO (sont exclu les programmes sous licence du type StarOffice 6.0)
ce qui représente pas loin de 7 CDROM. De plus cette distribution est
certifiée LSB et cela dès la version Home Edition, donc à fortiori dans sa
version téléchargeable ; ce qui n’est le cas de toutes les distributions que
vous citez.


Cordialement.


M. Suel
"

Notre réponse : s’il est vrai et indubitable que les pilotes que vous citez sont disponibles pour d’autres distributions que les seules Mandrake et Red Hat Linux, force est de constater que le "changelog" distribué dans le communiqué de presse de NVIDIA ne mentionne que ces deux systèmes. Nous ne voulons pas entrer dans une interminable politique d’exhaustivité en la matière et c’est la raison pour laquelle nous avons souhaité réagir à ce message avec humilité : en effet, il existe aujourd’hui presque autant de versions de Linux qu’il n’existe de marques de micro-ordinateurs. Il nous paraît quelque peu idiot de brandir le terme "ségrégation" dans ce domaine : laissons-le à des usages bien plus appropriés, pour de grandes causes humaines par exemple. Si nous ajoutions SuSE aux deux distributeurs cités dans la brève, pourquoi ne pas faire de même pour les dizaines de distributions, sans oublier les versions embarquées. Nous ne pouvons, à chaque annonce de mise à jour d’un produit, vérifier sa totale compatibilité avec SuSE Linux, Gentoo, Xandros, Turbolinux, Yellow Dog, Linux Mandrake, LindowsOS, etc. Toutes ces distributions ont un mérite : faire montre d’une grande diversité dans les approches et les utilisations de GNU/Linux. Toutes ces distributions posent également un délicat dilemme : l’absence d’uniformité dans le respect des standards. Ce débat est stérile, et vain. La ségrégation n’est pas notre voeu. Ne croyez pas en de méphistophéliques conspirations contre tel ou tel système. Toutefois, nous tenterons, à l’avenir, d’insister plus encore sur la richesse et la diversité des systèmes disponibles sur le marché. Qu’il s’agisse de SuSE ou d’autres versions de Linux.