TOOLinux

Le journal du Libre

Interview du Président de l’Association des sociétés de service en logiciels libre sur VNUNet

mardi 26 décembre 2006

Alexandre Zapolsky revient sur les étapes qui ont conduit à la création de l’ASS2L : "L’association est née en septembre 2004 de plusieurs constats. D’abord, nous étions quelques-uns à sortir la tête de l’eau et avons donc envisagé une entraide interprofessionnelle. Ensuite, nous avons toujours pensé qu’ensemble nous sommes plus forts. En 2004, l’industrie du libre était moins avancée qu’aujourd’hui et il y avait beaucoup de travail d’évangélisation et de promotion à faire. Il fallait donc fédérer la profession et faire gagner en visibilité."

Le public serait davantage attiré par les sirènes du libre que le secteur privé ? Zapolsky rétorque : "Détrompez-vous ! En tant que chef d’entreprise, j’ai signé plus de contrats cette année avec le secteur privé qu’avec le public. Et les 400 sociétés de services en logiciels libres en France travaillent plus souvent avec le privé qu’avec l’administration. D’abord parce que le secteur publique concerne 15 % des marchés, contre 85 % pour les entreprises. Mais alors que les administrations acceptent de communiquer sur leurs choix d’équipement, qui sont de toute façon publiques à travers les appels d’offres, les entreprises sont plus discrètes sur ce thème. Pour des raisons essentiellement de stratégie de communication. Mais je peux vous affirmer que l’industrie du libre travaille avec de grandes banques françaises à la migration de leur bureautique sur Open Office et que les grands de la distribution s’y mettent également."