TOOLinux

Le journal du Libre

L’alpha 1 d’Ubuntu au banc d’essai

mercredi 15 décembre 2010

Unity :

Le projet unity a fait l’objet d’une attention particulière. Au niveau du système lui même Unity utilise maintenant Compiz 0.9.2 (0.9.4 prévue pour la version définitive), avec pour conséquence principale, une meilleure réactivité de l’ensemble. Ce portage permet également de configurer le dock via le gestionnaire de plugin de compiz (CCSM).

Au niveau interface, les panneaux habituels de gnome ont disparus ainsi que le systary et on ne retrouve donc plus que les "indicators" (Réseau, Calendrier/Heure, Messages, Memenu). Enfin, comme sur la version netbook le menu global est activé.

Le dock est relativement basique pour le moment, on retrouve la liste des applications favorites et des applications ouvertes. Une flèche lumineuse sur la gauche de l’icône indique que l’application est ouverte (plusieurs flèches apparaissent si il y a plusieurs applications). Si une seul fenêtre est présente, un clic sur l’icône maximise l’application, si il y a plus d’une fenêtre les différentes fenêtres sont présentés via le mode exposé.

Il est également possible de garder les applications comme favoris dans le dock. Les listes d’accès rapide ne sont pas encore présentes, ni le dash permettant de lancer les applications (prévu pour l’alpha 2). Pour le moment un clic sur le Logo Ubuntu ouvre nautilus dans le répertoire stockant les raccourcis vers les applications...Solution provisoire évidement.

Comme on l’a vu, Unity dépend de Compiz qui utilise l’accélération 3D. La grande majorité des cartes sont supportés. Toutefois un certain nombre d’utilisateurs ne disposent pas d’ordinateurs supportant l’Open GL. Pour ne pas bloquer les utilisateurs, Ubuntu détecte automatiquement la présence ou non de l’accélération graphique et choisi d’activer Unity uniquement si elle est présente. Autre élément important, au démarrage, il sera possible de choisir entre deux type de sessions : La session "normale" avec Unity ou une session plus classique avec l’ancien Gnome-Panel.

Lors de cette première phase de développement nous avons eu droit également à un petit test de Rick Spencer sur Unity. Il compare la nouvelle version d’Unity avec l’ancienne version et avec les objectifs qui ont été fixés pour la sortie d’Ubuntu 11.04.

En Bleu on retrouve la première itération d’Unity, en Orange la deuxième itération qui serra présente dans Natty, enfin en jaune l’objectif visé pour Natty. Ce graphique est de mon point de vue, bien représentatif de l’état actuel d’Unity : Avec un travail vraiment significatif sur les performances de l’interface mais avec aussi de grosses lacunes qu’il reste à résoudre d’ici à la sortie officielle.

Logithèque Ubuntu :

La logithèque est pour l’instant inchangée : on retrouve uniquement une option spécifique à Zeitgeist, qui permet d’avoir une liste d’applications recommandées selon l’usage que l’on fait de notre ordinateur. Le travail a également commencé sur les performances et temps de chargement à l’ouverture.

Comme on peut le voir, le travail a déjà porté ses fruits. La logithèque doit être un élément central d’Ubuntu pour gérer tout ce qui est en rapport avec les paquets et les logiciels, il est donc extrêmement important qu’elle soit rapidement accessible.

Gnome 3 :

Actuellement Ubuntu 11.04 est toujours sous Gnome 2.32. Presque aucun paquet en rapport avec Gnome 3 n’est présent. Il existe actuellement un PPA maintenu par les développeurs d’ubuntu et qui contient une partie des paquets de Gnome 3. Pour l’avoir testé je ne peux que déconseiller fortement son utilisation. Il manque encore en effet un certains nombre de paquets, et des applications comme le centre de contrôle est encore en chantier. C’est donc réservé aux testeurs avertis.

A ce point du développement, la question reste encore posé sur l’intégration de Gnome 3 dans Ubuntu 11.04. il reste encore beaucoup de travail d’intégration et seulement 5 mois pour réaliser cette migration importante. Je ne serais donc par surpris que l’on ne retrouve pas Gnome 3 pour cette version.

Noyau et drivers :

Le noyau actuel est le 2.6.37, le 2.6.38 devra être intégré à terme. Ce dernier devrait apporter de nombreuses améliorations au niveau des drivers de cartes graphiques ATI et Intel, ainsi qu’un support largement amélioré des technologies basés sur processeurs ARM.

Contrairement à ce que j’avais évoqué lors de mon dernier article à propos de l’UDS, les drivers libres Nouveau pour les cartes graphiques Nvidia pourraient bien arriver dans cette version d’Ubuntu. L’objectif étant d’offrir une meilleur expérience utilisateur pour les possesseurs de cartes Nvidia.

Sébastien LEMARINEL

En collaboration avec e-node.org.