TOOLinux

Le journal du Libre

L’écosystème Tizen se précise et se renforce

jeudi 14 novembre 2013

Il y avait Android, iOS, Windows Phone, BlackBerry 10 et Firefox OS. Comptons désormais sur Tizen pour animer le monde mobile. Le système d’exploitation est basé sur un noyau GNU/Linux et un moteur HTML5.

Les premiers appareils devraient sortir en février

On sait que Samsung est très impliqué dans son développement. Le système est actuellement situé en édition 2.2.1, ce qui n’est guère précis pour le premier venu. Une refonte pour la version 3.0 est attendue fin 2014. D’ici là, le support des processeurs 64 bits et la consolidation de l’interface 3D seront assurés.

Tizen sera bien entendu proposé sur une gamme de smartphones, allant du haut de gamme aux entrées de gamme (à partir de 256 Mo de mémoire vive et d’une résolution H/VGA), mais également sur d’autres appareils. Samsung prévoit d’ailleurs de l’installer sur des appareils photos.

Quels partenaires ?

Ils sont nombreux. Des opérateurs évidemment (NTT DoCoMo, Orange, Vodafone), mais aussi des constructeurs (Samsung, Intel, Fujitsu, Huawei, LG). Quant aux fournisseurs de services et d’applications, ils s’appellent Here (la cartographie de Nokia), McAffee, TrendMicro et même eBay. Pas de quoi effrayer Google et Apple à ce stade, mais les rangs se remplissent, mois après mois, dans une discrétion commerciale assez remarquable.

Voir débarquer Here en lieu et place de Google Maps est une affaire cocasse. Tizen est un système d’exploitation soutenu par la fondation Linux, qui reprend les "affaires" laissées par Nokia autour des systèmes Maemo puis Meego. Le dernier appareil conçu autour de ses entrailles remonte au N9, un smartphone franchement innovant, doté d’un système d’exploitation audacieux... mais détruit par la vague Windows Phone chez Nokia, sorti il y a deux ans.

Reste à voir comment vont cohabiter des systèmes tournés vers le HTML5 et les applications Web comme Tizen et Firefox OS (mais dans une certaine mesure, aussi BlackBerry 10), face aux omniprésents/potents Android et iOS sur un marché mobile où les dernières tendances donnent à Android une part de marché supérieure à 75% dans de très nombreuses régions du monde.