TOOLinux

Le journal du Libre

L’éditeur Mandriva veut accueillir les réfugiés de Windows

mardi 4 mars 2008

Le récent jugement rendu par la justice européenne a confirmé la condamnation
de Microsoft par la Commission européenne pour abus de position dominante,
décision également renforcée par la note politique « Unbundling Microsoft
Windows » du Globalisation Institute.

Mandriva, signataire de la pétition « Non aux racketiciels » dont nous nous sommes encore fait l’écho la semaine dernière, veut intensifier sa participation à la lutte contre la vente forcée, en prenant part active dans le « groupe de
travail Détaxe/Racketiciel » de l’AFUL, soutenu par l’APRIL. L’éditeur relance son opération « OS Réfugié » dès aujourd’hui et jusqu’au 8 avril.

« OS Réfugié » s’adresse à toute personne ayant déjà fait l’acquisition d’une
licence commerciale d’un autre système d’exploitation et souhaitant
migrer sous Linux (Mandriva uniquement, il s’entend). Mandriva
remboursera à hauteur de 35% du montant de tout achat dans la gamme de
produits faisant l’objet de cette offre contre une preuve
de détention de licence d’un autre OS. Les produits éligibles à cette offre
sont Mandriva Powerpack 2008, Mandriva Flash 2008 ainsi que l’abonnement
Mandriva Linux.