TOOLinux

Le journal du Libre

LINAGORA pin-up

vendredi 14 septembre 2001

Yann BIZEUL a rejoint l’équipe de LINAGORA au début de l’année (2001), et va nous expliquer quelles sont ses motivations dans l’utilisation et le développement de logiciels libres, pourquoi il a choisit le sponsor de TOOLINUX.com plutôt qu’une autre société spécialisée ou encore un grand groupe.


Alban SCHMUTZ : Depuis quand es-tu venu aux logiciels libres ?

Yann BIZEUL :
Je me suis interessé au monde de l’open source il y a maintenant 3 ans

AS : Quelles sont tes motivations dans le logiciel libre ?

YB :
A la base je me suis surtout interessé à Linux, sans spécialement avoir une
"philosophie open source". Linux représentait pour moi un nouvel OS à
découvrir, j’etais juste curieux. Et puis j’ai découvert qu’il représentait
un réel interêt, en environnement serveur notamment, et ce grâce à des
produits gratuits et d’une fiabilité à toute épreuve, tels que Apache. En
fouillant un peu, je me suis aperçu qu’il existait une multitude de
logiciels basés sur le même modèle. Je suis alors passé d’une vision basique
type "freeware/shareware", à la vision plus globale du partage des sources et
des compétences que représente l’opensource

AS : Tu as rejoint LINAGORA, mais quel a été ton parcours avant ?
YB :
Issu du monde MacOS, je n’avais à priori aucun interêt envers linux, cet OS
austère où à l’époque les interfaçes graphiques n’étaient pas très évoluées, et
pas encore stables. Mais un de mes anciens employeurs m’a donné toutes les
cartes pour approfondir mes connaissances, en commençant par un serveur de
fichiers tout simple en AppleShare/IP (toujours un environnement MacOS), et
m’intéressant petit à petit aux infrastructures Internet de l’entreprise,
dans un environnement professionnel, et sur des solutions réellement
exploitées.

AS : Pourquoi avoir choisi LINAGORA ?
YB :
Lors de mon entretien d’embauche, j’ai été séduit par cette société qui
travaillait à 100% avec Linux, et les logiciels opensource. Je n’ai jamais
été particulièrement porté sur Windows, et mes compétences autours de MacOS
ne concernaient pas les solutions telles que MacOS X Server ou WebObject.
C’est l’accessibilité des logiciels opensource qui m’a permis d’apprendre
beaucoup.

AS : Quel poste occupes-tu ? Quelles sont tes missions ?
YB :
Je suis actuellement développeur, et chef de projet sur les solutions web de
LINAGORA

AS : Que dirais-tu à un jeune qui voudrait suivre ton parcours
YB :
Je lui dirai qu’il faut de la tenacité pour commencer à devenir performant
sous Linux, je rencontre souvant des gens qui n’ont pas la façon de penser
"RTFM*" indispensable à l’apprentissage de Linux. Il faut aussi éviter de
tomber dans le piège des "extrémistes du libre" et refuser toutes notions
commerciales dans l’utilisation de Linux, et du logiciel libre en général.

Merci Yann.


Note de la Rédaction : LINAGORA est le soutien financier de TOOLINUX.com. Les articles et rubriques ne parlent quasiment jamais de cette société pour cette raison. Il nous semblait important que, comme acteur à part entière du monde du libre, que vous, lecteurs de TOOLINUX.com, puissiez aussi apprendre à connaitre mieux la société. - Alban SCHMUTZ, Directeur de Publication