TOOLinux

Le journal du Libre

Le CERN mise sur l’open source

mercredi 23 septembre 2015

Le site abritant le « Grand Collisionneur », compte, entre les chercheurs, étudiants et titulaires, entre 12 et 13 000 personnes.

De plus, cette organisation est financée par 21 pays différents.

Le service informatique doit forcément être à la hauteur des enjeux. Un nombre croissant d’appareils différents, de systèmes également différents et des applications parfois développées en interne et commençant à vieillir.

Pour ce qui est du reporting et de l’analytique, après une étude de marché suivie par des tests poussés, c’est finalement la solution libre Pentaho qui a été retenue. L’open source a été un atout déterminant dans ce choix, ainsi que l’utilisation du langage Java, déjà bien maîtrisé au sein du CERN.

L’intégration a déjà commencé, mais c’est évidemment un travail de longue haleine.