TOOLinux

Le journal du Libre

Le Matebook de Huawei disponible sous Deepin Linux (en Chine)

vendredi 13 septembre 2019

Face aux menaces américaines, Huawei doit trouver des solutions logicielles souveraines. Dernier exemple en date, l’ordinateur portable Matebook. En Chine, il est aussi proposé avec l’option Linux.

Le Matebook sous Linux

Nul ne sait à l’heure actuelle si cette nouveauté dénichée par Jason Evangelho (Forbes) est le fruit des tensions qui animent les relations commerciales entre la Chine et les État-Unis. Toujours est-il que le site de vente en ligne chinois VMall.com commerciale désormais des éditions Linux du MateBook de Huawei.

Ne vous précipitez pas sur le site européen du constructeur, la nouveauté semble être régionale et destinée à la Chine continentale d’abord, mais c’est sans doute un test grandeur nature. Avec un premier détail : la différence de prix, environ 40 euros par rapport à l’équivalent Windows.

Les modèles concernés sont le MateBook X Pro, le MateBook 13 et le MateBook 14. Attention, uniquement dans leur configuration de base : il n’est pas encore possible de les personnaliser.

Deepin à l’intérieur

La distribution choisie par Huawei est Deepin, dont la version 15.11 est sortie cet été (nous vous en parlions ici). Si elle est parfois (aux États-Unis) considérée comme proche du régime de Pékin, son code source est accessible sur Github. La distribution a d’ailleurs récemment ajouté une fonction de synchronisation dans le nuage, Cloud Sync, pour ses utilisateurs chinois.

Ce n’est pas une mince affaire : cela signifie que le MateBook est donc théoriquement capable de faire tourner n’importe quelle autre distribution (Ubuntu, Fedora, openSUSE, elementaryOS, etc.). Et c’est une excellente nouvelle. Et que Huawei peut très bien contribuer à Deepin pour enrichir le système d’exploitation de ses propres ordinateurs.

Cédric Godart