TOOLinux

Le journal du Libre

Le début de la fin pour les 32 bits

jeudi 7 juillet 2016

Les systèmes 64 bits disposent de plusieurs avantages, notamment pour la gestion de la mémoire et la limite des 4 Go. C’est pourquoi les systèmes 32 bits deviennent de plus en plus rares. Pour les éditeurs, maintenir plusieurs versions d’un système et de ses logiciels devient coûteux et compliqué. L’abandon de cette plateforme est donc inéluctable, semble-t-il. Certains y pensent déjà dans le monde des distributions Linux. C’est notamment le cas d’Ubuntu qui devrait arrêter le support des systèmes 32 bits pour sa version 18.10 LTS. Pareil pour OpenSUSE qui devrait abandonner les 32 bits pour sa version Leap 42.1. La distribution Fedora 24 Server ne propose plus de version en 32 bits.

Les ordinateurs en 32 bits se font de plus en plus rares il est vrai. C’est donc une décision plutôt logique que d’abandonner petit à petit leur support. Mais pour ceux qui restent, existe-t-il des solutions, mise à part la virtualisation ?

Liens :

- Liste de discution d’Ubuntu
- Discution sur Reddit pour OpenSUSE