TOOLinux

Le journal du Libre

Les attaques DDoS de botnet aiment la France

jeudi 13 août 2015

En tête du classement, établi par Kaspersky, les Etats-Unis et de la Chine enregistrent un grand nombre d’attaques à cause du faible coût d’hébergement de ces pays.

Cependant, les changements dans les autres positions du classement et le nombre croissant de pays affectés par ce type d’attaque prouvent qu’aucun territoire n’est sécurisé face aux attaques DDoS.

Les statistiques de Kaspersky DDoS Intelligence ont également montré des changements significatifs dans la quantité d’attaques DDoS basées sur des botnets à travers le temps :

- Une forte augmentation du nombre d’attaques a été observée dans la première semaine de mai, tandis que la fin du mois de juin montrait la plus faible activité ;
- Le pic d’attaques par jour (1960) a été enregistré le 7 mai ;
- Le jour le plus « calme » a été le 25 juin avec seulement 73 attaques enregistrées ;
- Dans le même temps, la plus longue attaque DDoS du trimestre a duré 205 heures (8,5 jours).

Concernant la technologie sur laquelle sont basées les attaques, les cybercriminels impliqués dans le développement de botnets DDoS investissent de plus en plus dans la création de botnets d’appareils de systèmes de réseaux comme les routeurs et modems DSL. Ces changements annoncent sûrement une augmentation du nombre d’attaques DDoS utilisant des botnets à l’avenir, conclut Kaspersky dans ce rapport.