TOOLinux

Le journal du Libre

Les clients légers sont bénéfiques pour l’environnement

vendredi 24 avril 2015

Le logiciel client léger IGEL Universal Desktop Converter 2 (UDC2) a été utilisé sur les appareils testés dans l’étude.

L’institut a comparé les PC et ordinateurs portables récents avec des machines plus anciennes qui continuent d’être utilisées en tant que clients légers grâce à des logiciels de conversion. Ils ont découvert que, sur le cycle de vie complet d’une phase d’exploitation de 3 ans, les clients légers logiciels réduisent le potentiel de réchauffement climatique global jusqu’à -60%, et permettent de réduire les coûts globaux de près de -47%.

Fraunhofer UMSICHT a étudié à de nombreuses reprises les aspects écologiques et financiers des postes de travail informatiques. Leur dernière étude s’est intéressée aux clients légers logiciels, c’est à dire des ordinateurs (PC de bureau et ordinateurs portables) qui ont été convertis en client léger à l’aide d’un système d’exploitation client léger.

En comparant un PC moderne, récemment acquis, avec un PC plus ancien qui continue d’être utilisé en tant que client léger, sur une durée d’exploitation de trois ans, Fraunhofer UMSICHT a établi que les émissions de gaz à effet de serre étaient plus faibles d’environ ‑60% avec les clients légers logiciels. Cette alternative à l’acquisition de nouveaux appareils peut aussi avoir des avantages financiers : sur la base d’un scénario dans lequel 100 postes de travail sont utilisés, Fraunhofer UMSICHT calcule qu’une économie de 1 008€ par poste de travail est possible, soit une réduction de -47%. En bref, les logiciels clients légers ont un énorme potentiel environnemental et financier, et représentent également une transition idéale vers des stratégies d’informatique basée sur serveur.

Conclusion

Si, au lieu d’acheter une nouvelle machine, un ancien PC continue d’être utilisé en tant que client léger logiciel, les émissions diminuent de 198,8kg CO2e par poste de travail, soit d’un facteur de 2,5. Dans le scénario étudié de 100 postes de travail, si tous sont convertis en clients légers, cela représente une économie de 19,88t CO2e ; pour une plus grande entreprise gérant 600 postes de travail : 119,3t CO2e ; pour une très grande entreprise avec 15 000 postes de travail, on monte à 2 982t CO2e !

L’étude de Fraunhofer UMSICHT démontre également que les clients légers apportent des bénéfices financiers. Dans le scénario de 100 postes étudié, le coût d’un PC récent s’élève à environ 2 165€, alors qu’un PC plus ancien transformé en client léger revient à environ 1 157€. Dans une situation idéale, où une entreprise convertit toutes ses machines existantes en clients légers logiciels et n’achète aucun nouveau PC, elle réalise une économie de 100 800€, qu’elle peut donc, si elle le souhaite, dépenser dans d’autres investissements.