TOOLinux

Le journal du Libre

Les députés et leur poste de travail Libre, un an après...

mardi 1er juillet 2008

Cette migration résulte de la
démarche de députés de tous bords, Bernard Carayon (UMP) en tête, et
d’une décision collégiale du Président Jean-Louis Debré et des
questeurs Guy Drut (UMP), Claude Gaillard (UMP) et Didier Migaud
(PS).

Selon Frédéric Couchet, délégué général de l’April, "un an après, cette migration semble faire l’unanimité. Les députés se
disent satisfaits de leur nouvel équipement ; ils saluent le travail
des services informatiques de l’Assemblée nationale et notent la
facilité et la rapidité avec lesquelles les utilisateurs se sont
adaptés. Le député Rudy Salles, Président (NC) de la Délégation
chargée de l’informatique et des nouvelles technologies, a par
ailleurs souligné qu’une économie de 500.000 euros avait pu être
réalisée grâce aux logiciels libres."

Pour l’association, cette migration est une réussite à double titre : en interne à
l’Assemblée nationale, où les postes sont gérés par les services
informatiques de l’Assemblée ; et en externe, avec des députés qui ont
choisi d’utiliser des logiciels libres (système et/ou applications)
dans leurs permanences parlementaires.

Lien : "Retours d’expérience de députés suite à la migration de leur poste de travail en logiciel libre " sur www.april.org