TOOLinux

Le journal du Libre

Migration des données lors d’un changement d’ERP : les risques

mardi 30 juillet 2019

Toute entreprise qui opère depuis longtemps avec le même logiciel ERP, doit savoir que le changement est inévitable. Les nouvelles technologies avancent à une vitesse imparable et les logiciels datant de plus de 5 ou 6 ans sont devenus obsolètes.

Lorsque votre logiciel ne répond plus correctement à l’évolution de votre entreprise et aux nouvelles technologies, il est temps de changer. Dans ce processus, la migration des données d’un ERP à un autre est une chose qui effraie et inquiète tous dirigeants d’entreprise. Il est possible que vous lisiez ceci parce que vous êtes sur le point de migrer vos données, l’éditeur SoftDoit met en avant tous les risques que vous pouvez trouver et vous aide à les contourner.

La migration de données peut être définie comme une grande quantité d’informations, plus ou moins importante pour votre entreprise, que vous souhaitez transférer rapidement et facilement.

Il existe généralement trois principales raisons d’effectuer une migration des données d’un système ERP ;

- Combiner les logiciels de deux sociétés afin de les fusionner en un seul et unique logiciel ;
- Changement de logiciel ERP ;
- Migration des données sur un cloud, l’utilisation d’un ERP dans un cloud présente beaucoup d’avantages, cela limite le risque de panne de serveur et/ou diminue les coûts de maintenance d’un serveur interne par exemple.



Quel que soit votre motif, pour migrer vos données, vous devrez passer par les étapes suivantes ;

- La planification : de l’ensemble du processus, de la définition de la stratégie, à la portée du projet, à l’analyse de viabilité de celui-ci ;
- L’analyse : toujours en tenant compte de variables telles que l’intégrité, la précision ou la cohérence des données à migrer, tout en tenant compte des caractéristiques des bases de données d’origine et de destination ;
- Le choix du meilleur système ERP du marché : il peut être développé en interne ou acquis après évaluation de différentes alternatives, vous pouvez utiliser le comparateur gratuit de SoftDoit pour faciliter et accélérer la prise de décision ;
- La phase de test : consiste à appliquer les cycles de test aux applications qui utiliseront la base de données ;
- Le moment de la migration : Vérifier les phases d’extraction, de transformation et de chargement ;
- Évaluation finale : c’est-à-dire mesurer les résultats et les analyser, déterminer les ajustements nécessaires.

Quels sont les principaux risques liés à la migration des données d’un ERP ?

Les échecs les plus courants se produisant lors d’une migration de données sont dû aux facteurs d’intégration et de qualité mentionnés ci-dessus et peuvent créer des problèmes tels que :

- Caractéristiques incomplètes ou inexactes : pour éviter ce risque, il est nécessaire que les projets disposent de caractéristiques de mappage de colonne à colonne, y compris les règles de gestion, le nettoyage des données, les validations, etc. L’organisation des données est une phase majeure lors de leur migration. Il est important de se rappeler que cette tâche prend du temps et qu’il est nécessaire de disposer des ressources humaines adéquates. Sans un niveau détaillé de ces caractéristiques, il est très probable que le projet ne se déroulera pas comme prévu ;

- Problèmes liés à la qualité des données : ce type d’erreurs a une incidence sur les délais fixés pour la clôture du projet. Pour éviter qu’un tel problème ne se répercute à des étapes plus avancées du processus de migration de données, il est vivement recommandé de toujours effectuer les activités de profilage des données au cours des étapes précédant le projet ;

- Difficultés dans la gestion de l’exécution d’une migration de données : ce risque peut provenir de différentes sources et il sera nécessaire dans chaque cas de s’attaquer à ses causes afin d’atténuer ses effets négatifs et de les surmonter. En règle générale, les instructions à suivre lors de situations de ce type sont les suivantes :

1. Ne sous-estimez pas la difficulté d’un projet de migration de données.
2. Comprendre l’importance d’une bonne caractéristique.
3. Établissez un ensemble d’outils et de profils nécessaires pour mener à bien le projet de la manière et dans les termes nécessaires.

Lorsque la migration des données est effectuée correctement, l’entreprise percevra différents bénéfices :

- Plus de souplesse
- Toutes vos données seront actualisées
- Détection des écarts, des erreurs, des duplications et des incohérences des données.
- Réduction des risques
- Augmentation de la sécurité de vos données

Pour atteindre les résultats escomptés, le plus important est d’accorder à la migration des données l’attention qu’elle mérite, ce qui implique de commencer par une planification correcte du temps, des efforts et des ressources.


Bon à savoir : de nouvelles fonctionnalités adaptées aux professionnels telles que l’affichage des prix hors TVA, le paiement sur facture à 30 jours et des outils de gestion des dépenses, combinées aux prix attractifs. Amazon Business apporte la solution en proposant des avantages considérables aux entreprises de toutes tailles. Vous pouvez tester gratuitement 30 jours. (Pub)