TOOLinux

Le journal du Libre

Les services informatiques au cœur de la croissance des entreprises

vendredi 21 novembre 2014

Aujourd’hui consommateurs et utilisateurs finaux souhaitent de plus en plus interagir en ligne, à tout moment et en tous lieux, ce qui confère à l’informatique un rôle plus important que jamais sur le plan stratégique. Historiquement, l’informatique a eu pour vocation d’optimiser l’efficacité tout en réduisant les coûts, mais à présent, l’IT est considérée en France comme un moteur stratégique pour aider les entreprises à se développer et à mieux communiquer avec leurs clients.

« Les attentes des consommateurs ont radicalement évolué. À présent, ils entendent interagir non seulement avec d’autres consommateurs, mais également avec une multitude d’entreprises à l’aide de leurs appareils mobiles et sans le moindre délai. Pour être à la hauteur de ces attentes et rester compétitives, les entreprises — tous secteurs d’activité confondus — doivent réinventer leur modèle économique afin de gérer des niveaux d’accès, d’interaction et d’ampleur sans précédent. Pour cette raison, les DSI retrouvent leur place dans le siège du conducteur, cessant d’être un centre de coûts pour devenir un véritable catalyseur du changement grâce à l’utilisation de technologies comme le Cloud et le Big Data. »
Christian Hiller, Président, EMC France

Selon les DSI interrogés, l’informatique permet aux entreprises d’améliorer l’expérience client et de déployer de nouveaux produits et services. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à évoluer vers le Cloud, 1 entreprise sur 3 utilisant un environnement de Cloud hybride. Toutefois, il reste encore certains obstacles à franchir avant d’en exploiter pleinement le potentiel.

L’IT, catalyseur métier

- 82 % des personnes interrogées en France indiquent que leurs dirigeants (CXO) considèrent l’informatique comme un levier de croissance stratégique pour leur entreprise
- Lors du déploiement de nouvelles technologies dans les entreprises françaises, les principales priorités sont : assurer des économies et identifier des possibilités d’améliorer l’efficacité (54 %), automatiser les processus (41 %) et améliorer l’expérience client (39 %)
- Pour 70 % des personnes interrogées, le rôle croissant de l’automatisation – le Software-Defined Storage — joue un rôle essentiel dans la croissance et l’activité de l’entreprise

Surfer sur les mégatendances

- Près de 8 personnes sur 10 (78%) affirment que les technologies de nouvelle génération – communications mobiles, réseaux sociaux, Cloud et Big Data – apporteront un avantage concurrentiel à leur entreprise
- Les personnes interrogées sont convaincues que ces nouvelles technologies auront un impact sur les aspects clés de l’activité de leur entreprise, à savoir : l’amélioration de l’expérience client (40 %), la réalisation de nouveaux produits et services (34 %), ainsi que la rationalisation des fonctions métier et l’amélioration de l’efficacité (34 %)
- Alors que les entreprises sont de plus en plus actives en ligne, 67 % des personnes interrogées soulignent la nécessité d’utiliser des services conjuguant des environnements de Cloud publics et privés — Cloud hybride — afin de bénéficier d’un niveau d’agilité et de sécurité accru

L’avenir des services informatiques

- 66 % des personnes interrogées estiment que leur entreprise dispose des compétences et connaissances nécessaires pour atteindre avec succès les objectifs fixés
- Toutefois, 80 % pensent que ces compétences auront du mal suivre le rythme de l’innovation informatique au cours d’ici 1 à 2 ans
- Si 82 % des entreprises considèrent l’informatique comme un catalyseur métier, 34 % d’entre elles pensent que les investissements en technologies échappent à la DSI. De ce fait, les services informatiques ont encore fort à faire pour gagner la confiance des décideurs
- Pour 84 % des personnes interrogées, la DSI de demain devra agir en tant que fournisseur interne de services à la demande, parmi lesquels les « plateformes en tant que service » (PaaS) et les Clouds public et privé