TOOLinux

Le journal du Libre

LindowsOS au Benelux, c’est terminé...

lundi 2 février 2004

La justice donnera-t-elle raison à Microsoft dans la bataille qui l’oppose à l’éditeur LindowsOS pour exploitation "frauduleuse" du terme Windows ? Jusqu’ici, toutes les actions entreprises sur le sol américain se sont soldées par des échecs cuisants, mais un tribunal néerlandais a, ce 29 janvier, donné raison à Redmond et interdit l’utilisation du terme LindowsOS au Benelux en vertu du "Merkenwet" (législation commerciale). Le Benelux (composé de 3 Etat européens : Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) suit ainsi ses compagnons septentrionaux, la Suède et la Finlande, sur une voie largement favorable à Microsoft.

Michael Roberston, le patron de LindowsOS, qui publiait ce dimanche un communiqué de presse sur le sujet, regrette cette décision. Et d’évoquer l’armée d’avocats embauchés ainsi que les millions de dollars dépensés par l’éditeur de Windows pour empêcher la propagation de Linux sur le marché résidentiel. Nulle part pourtant l’éditeur n’évoque la possibilité de modifier la marque de son système d’exploitation, réelle pomme de discordre entre lui et Redmond.