TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le Libre dans la presse ce 27 juin

mercredi 27 juin 2007

Sun se relance dans la course au supercalculateur

    Pour attaquer IBM sur le marché des supercalculateurs, Sun annonce aujourd’hui mardi 26 juin son système Constellation. En se basant presque entièrement sur des éléments standard. (...) Le résultat est une grappe de 48 serveurs lames sous Linux ou OpenSolaris, ayant une puissance de calcul maximale de 1,7 petaflops.

Lire l’article sur le site www.lemondeinformatique.fr.

Epson : Linux dans l’Endeavor LX1000

    Epson a lui aussi décidé de proposer des portables sous Linux et c’est ainsi que la société présente son portable Endeavor LX1000. (...) L’Endeavor LX1000 est doté d’une autonomie annoncée d’1h50, pèse entre 3 Kg et 3.45 Kg, et est disponible au Japon à partir de 385 euros.

Lire l’article sur le site laptopspirit.fr.

Symantec veut protéger les navigateurs en amont

    Symantec, connu pour ses solutions liées à la sécurité informatique grand public, travaille sur un nouveau projet connu sous le nom de code « Canary ». (...) Symantec affirme que ce produit sera principalement destiné à fonctionner avec Internet Explorer, mais il pourrait rapidement être étendu à Mozilla Firefox et à Safari. Le produit sera décliné en deux versions : grand public et professionnelle.

Lire l’article sur le site www.clubic.com.

Intel fait le point sur l’évolution de ses processeurs Itanium

    Selon l’Itanium Solutions Alliance, il existe ainsi à présent plus de 12.000 applications dédiées, soit le double par rapport à l’année précédente (2006 comparée à 2005). Les éditeurs des principaux systèmes d’exploitation (UNIX, Solaris, Windows, Linux) participent à cet écosystème.

Lire l’article sur le site www.silicon.fr.

Linutop, l’ordinateur pas comme les autres

    Gros comme deux paquets de cigarettes, Linutop est peu consommateur d’énergie (un chargeur de portable suffit à le faire fonctionner), silencieux et simple à utiliser. Son secret ? L’absence de disque dur, remplacé par une clé USB. Celle-ci contient une version allégée de Linux, le système d’exploitation libre au pingouin mascotte. L’interface graphique, très inspirée de celui de Windows, se maîtrise en quelques clics de souris.

Lire l’article sur le site www.20minutes.fr.